☢ Centre de formation ADE – JeDomineMonMari.com – Dresser son chien en douceur

4.4 (92%) 27 votes

Comment entraîner son chiot


Dresser votre chien va beaucoup plus loin que lui enseigner à s’asseoir ou à donner la patte. C’est tout un monde de techniques ! l’éducation du chien consiste à lui faire changer petit à petit son agissement pour éliminer les attitudes indésirables et mettre en avant les bonnes attitudes. Dans une multitude de cas, vous pouvez le régler nous-même, bien que les experts en éducation soient toujours disponibles, si votre chien s’avère être plus délicat à dresser. Et si vous chercher des conseils sur la manière de dresser votre chien, ou en toute simplicité si vous sollicitez votre vétérinaire à ce sujet, vous constaterez qu’il est nécessaire de se renseigner sur les aspects théoriques qui sont derrière chaque méthode. il existe de multiples techniques d’éducation de chiens, et les connaître peut vous assister à décider si vous désirez encadrer l’éducation de votre chien dans une plus particulièrement ou au travers d’un mixe de utiles.il y a énormément de solutions populaires de dressage de chiens qu’il peut être triste de déterminer quelle est la meilleure méthode pour votre chien et pour vous comme propriétaire. Si vous trouvez cela accablant et déroutant, vous n’êtes pas la seul personne. il existe même beaucoup de désaccord au sein de la communauté de la formation pro des chiens quant aux solutions efficaces et éthiques, et plusieurs méthodes se chevauchent ou sont utilisées en tandem pour obtenir les meilleurs résultats. Le renforcement purement positif est une méthode popularisée par des entraîneurs comme Dawn Sylvia-Stasiewicz, qui a entraîné le chien des Obama, Bo. La théorie qui la sous-tend est assez simple. Les chiens répéteront leur bonne conduite lorsqu’elle sera suivie d’une récompense. Un médiocre agissement n’est pas récompensé ou reconnu. Si une punition est infligée, elle prend la forme d’un retrait de récompenses, comme un jouet ou une friandise qu’on enlève. Des reproches sévères ou des punitions physiques ne sont pas nécessaires. Cette méthode de formation commence par décerner un comportement désiré immédiatement, en quelques secondes, après qu’il se soit produit. De cette façon, le chien en vient à associer le comportement à la rétribution. Certains entraîneurs combinent cette méthode avec l’entraînement au clicker. Cela donne au chien un signe distinctif du moment exact où l’attitude a été accompli. Les commandes doivent aussi être courtes et concises. Assieds-toi. Reste. Viens. Le dressage concret donne en règle générale de bons résultats assez vite, mais ne vous relâchez pas ! Votre chien a beau avoir appris certaines choses très rapidement, cela ne veut dire pas que le éducation est quasi achevé…, il est par conséquent mieux de ne pas stopper le dressage trop tôt. faute de quoi, il sera à mi-chemin !la plupart des chiens n’auront pas à bosser un seul jour dans leur vie, mais cela ne veut pas dire que l’entraînement n’est pas aussi important. la plupart des chiens ont besoin d’être socialisés avec d’autres animaux de compagnie et d’autres personnes, il est par conséquent fondamental de leur apprendre quelques manières et d’être disposé et capable d’écouter leur maîtres. Chaque chien devrait connaître les principes de base : s’asseoir, rester, intervenir et attendre. la majorité des chiens apprécient aussi tirer sur leur laisse, ce qui peut être dangereux lorsqu’il y a de la glace. L’établissement d’une bonne communication est un élément fondamental de toute bonne relation, et il est tout autant important de le faire sur un ton constant et concret.Bien qu’il existe de nombreuses techniques canin, toutes peuvent être classées en deux grandes catégories : les techniques basées sur des théories d’apprentissage et les techniques de dressage animalière basées sur l’éthologie canine. Les techniques basées sur les théories de l’apprentissage sont centrées sur la modification du comportement canin, en accordant moins d’importance au agissement authentique de l’espèce canine. Pendant ce temps, les techniques basées sur l’éthologie canine se concentrent sur l’attitude naturel typique d’un chien, donnant la priorité à l’établissement de hiérarchies de dominance et accordant moins d’importance aux théories d’apprentissage. Les techniques qui incluent la violence et les abus envers les chiens ne devraient pas être autorisées et ne devraient même pas être considérées dans les techniques très en vogue actuellement de dressage des chiens. Agir délibérément contre le bien-être de notre chien peut avoir des conséquences très graves.Rappelez-vous que vous aurez besoin de passer quelques minutes chaque jour pour constituer votre chien, communes environnantes dix minutes. choisissez des mots simples que le chien contient en direct et faites-lui un rappel des commandes et trucs qu’il a déjà apprises, en y ajoutant une nouvelle. pour finir, songez à la qualité de son environnement son dressage. le chien est plus facilement distrait s’il se trouve entouré par des stimuli. Par conséquent, n’essayez pas de le dresser sur un terrain. Cela risquerait d’être très frustrant pour vous de voir de quelle façon il va trotter après d’autres chiens au lieu de suivre vos directives. Comme la patience est la clé dans la formation de votre chien, il est nécessaire de le dresser dans un endroit serein comme dans votre habitation.basée sur le conditionnement, la méthode du clicker training est particulièrement populaire. Elle se résume à associer dans la tête du chien le bruit léger du clicker à une récompense. dans cet objectif, il suffit de marquer le moment où votre chien adopte un comportement approprié. Par exemple, si vous lui réclamer de se coucher et qu’il obéit, vous cliquerez et le récompenserez sans attente avec une friandise. La seule difficulté se trouve dans le fait de cliquer au bon moment. Les atouts : le chien est attentif au dressage et sait que pour être récompensé, il doit adopter le bon agissement. La communication est meilleure entre le chien et son éducateur et il n’y a pas de rapport de force. Les problème technique : le chien n’obéit pas à la voix, mais au clicker. Cela peut être problématique dans la vie de tous les jours, car il vous faudra alors toujours avoir votre clicker avec vous.Ces 5 principes de base sont primordiaux : encouragez votre chien au bon moment, ne laissez pas votre chien ignorer vos ordres, soyez clair, pratiquez un peu tous les jours, pratiquez dans divers environnements. Ces principes sont applicables à tous les chiens. peu importe l’exercice sur lequel vous travaillez avec votre chien, si votre technique est bonne mais que vous n’avez pas de résultat, il y a de fortes probabilités que vous ne respectiez pas l’un de ces principes. Si vous pensez respecter ces principes mais que vous n’avez pas de résultats, ce sont sûrement vos techniques d’éducation qui ne sont pas efficaces. dans ce cas n’oubliez pas qu’il y a des cours pour ça.dès lors que que votre chien a maîtrisé toutes les bases, vous pouvez installer de passer à un niveau plus avancé. Ces ateliers aideront votre chien à rester en bonne santé, en forme et stimulé mentalement. par ailleurs, ils vous aideront à améliorer le lien que vous partagez avec votre compagnon canin. Rappelez-vous que la formation est un cheminement continu. Vous ne serez jamais complètement complet. on vous conseille de poursuivre à bosser sur l’entraînement d’obéissance tout au long de la vie de votre chien. Les personnes qui apprennent une langue à un jeune âge mais qui cessent de la parler s’hasardent de l’oublier en grandissant. Il en va de même pour votre chien : utilisez-le ou perdez-le. Courir à travers les infos et les ordres les plus élémentaires les épaulera à demeurer coûts dans l’esprit de votre chien. de plus, c’est une excellente façon de passer du temps avec votre chien.