Franck Philip, dresseur de chiens à Paris – Dresser efficacement son chien

4.8 (98%) 33 votes

Comment élever son jeune chien


Êtes-vous prêt à commencer le éducation votre chien ou bébé chien ? Un bon entraînement et une bonne socialisation font partie des besoins de base de votre chien. il est recommandé de débuter à dresser votre chien le plus vite possible. Au début, le éducation d’un chien peut s’avérer assez complexe, surtout si c’est votre premier chien. La vérité est que dresser votre chien est un très grand projet. Si vous le faites étape par étape, vous trouverez le travail beaucoup moins intimidante. Voici quelques renseignements pour vous aider à démarrer : Lancez un programme d’obéissance canine : découvrez à constituer les fondements de base avant de commencer à dresser votre chien. Renforcement positif : il existe de multiples méthodes différentes de dresser un chien, mais la plupart des professionnels canins s’entendent pour dire que la façon positive est la meilleure pour le chien et le dompteur. Entraînez votre chien en se servant de jeux : Entraîner votre chien devrait être vraiment prenant ! Tout le monde sait qu’il est plus facile d’apprendre quand on s’amuse bien, alors testez d’intégrer des petits jeux à votre programme d’instruction animalier. Six semaines pour un chien bien dressé : grâce à cet échéancier comme guide, vous pouvez enseigner les bases à votre chien en six semaines environ. Besoin d’aide pour le éducation des chiens ? Songez à demander l’aide d’un dresseur de chiens. Essayez des séances en groupe et/ou des leçons privées.il existe aujourd’hui 2 écoles en terme d’éducation canine et ce aussi bien chez les comportementalistes que chez les éducateurs pour chien. La première ( dite classique ) se base sur d’anciennes théories selon lesquelles le chien essaie de dominer son maître. Par exemple, le chien qui saute, le chien qui vient chercher des caresses, qui met la patte sur votre genou, qui ne veut pas donner un os ou son jouet, chercherait constamment à monter dans la hiérarchie. Il est, selon cette première école, important de montrer qui est le chef et de dominer l’animal. Les partisans de cette méthode, vont, dès lors, mettre en place leur programme d’éducation autour de ce idée hiérarchique ( manger avant le chien, réaliser des exercices de requête, le mettre sur le dos, interdire l’accès aux fauteuils, etc ). La seconde école ( dite nouvelle ou systémique ) à laquelle, aujourd’hui, nous adhérons totalement, a prouvé que les anciennes analyses étaient basées sur des observations erronées. Des recherches plus récentes démontrent qu’il n’y a pas de lien de dominance entre 2 espèces différentes. le chien est un animal social avec des codes parfois très différents des nôtres. La méconnaissance de ces codes est réelle origine d’incompréhension partagée. votre chien recherche surtout la sécurité et à s’intégrer dans la mobile familiale. Certaines techniques de communication particulier, permettent de développer une relation basée sur la collaboration et la confiance.Pendant des années, les chiens ont tenu des métiers importants aux côtés des personnes. malgré que la plupart des chiens mènent une vie facile en tant qu’animaux domestiques, beaucoup d’entre eux font leur part du travail pour peser un petit peu plus dans la maison. Aujourd’hui, plus que jamais, les chiens ont une diversité de tâches qu’ils peuvent être engagés à s’orienter pour aider les hommes. Les chiens ont d’abord été domestiqués depuis loups il y a entre 27 000 et 40 000 ans. Tout au long de l’histoire, ils ont été élevés de manière sélective pour différentes tâches. Les Huskies ont été choisis pour leur robe épaisse, leur corps solide et leur incroyable résistance. le chien à petit gabarit était employé pour cavaler sur une roue. D’autres lignées ont été sélectionnées pour leur intelligence et leur aptitude à l’entraînement. Alors que beaucoup de chiens sont encore employés comme chasseurs, éleveurs et transporteurs, de nouvelles possibilités d’embauche sont apparues avec le changement d’époque. Les autorités utilisent le sens aigu de l’odorat des chiens pour repérer certaines substances qui être cachées aux regards indiscrets. Certaines analyses ont montré que les chiens être efficace de ressentir différentes maladies. nnDe plus en plus de gens trouvent une aide précieuse près des animaux d’assistance. Ces chiens accompagnent un exercice rigoureux aux côtés de leurs maîtres pour apprendre à les aider en cas de besoin. Ces chiens sont parmi les travailleurs les plus acharnés et sont dressés à des niveaux quasi militaires. Même si un chien n’est pas dressé pour être un animal de travail professionnel comme un chien de secours ou un chien de gendarmerie K-9, les chiens peuvent encore faire beaucoup de bien à leurs collègues hommes. de nombreuses personnes souffrant d’incapacités mineures ou de limitations financières trouvent du plaisir dans les animaux de soutien affectif, dont la simple présence est nécessaire à leur agent cynophile. Ce n’est pas parce qu’un chien n’est pas enregistré sous un titre professionnel ou semi-professionnel qu’il n’est pas particulier. certains des chiens sont curieux de nature et capables d’apprendre et de bosser à nos côtés. Si une certaine performance de Spot est d’appliquer des high-fives sur commande ( ou de faire preuve de beaucoup d’intelligence en général ), cela vaut quand même la peine d’être noté.il y a aujourd’hui 2 écoles en matière d’éducation canine et ce aussi bien chez les comportementalistes que chez les éducateurs consacrés au chien. La première ( dite traditionnelle ) se base sur d’anciennes théories selon lesquelles le chien essaie de dominer son éducateur. Par exemple, le chien qui saute, le chien qui vient chercher des caresses, qui met la patte sur votre genou, qui ne veut pas donner un os ou son jouet, chercherait constamment à monter dans la hiérarchie. Il est, selon cette première groupe scolaire, important de montrer qui est le chef et de dominer l’animal. Les partisans de cette méthode, vont, dès lors, mettre en place leur programme d’éducation autour de ce principe hiérarchique ( manger avant le chien, faire des exercices de soumission, le mettre sur le dos, interdire l’accès aux fauteuils, etc ). La deuxième groupe scolaire ( dite nouvelle ou systémique ) à laquelle, aujourd’hui, nous adhérons totalement, a démontré que les anciennes études scientifiques étaient basées sur des observations erronées. Des recherches plus récentes démontrent qu’il n’y a pas de lien de dominance entre 2 espèces différentes. le chien est un animal social avec des pixels parfois très divers des nôtres. La méconnaissance de ces codes est source d’incompréhension partagée. votre chien cherche surtout la sécurité et à s’intégrer dans la mobile familiale. Certaines techniques de communication particulier, permettent de développer une relation basée sur la collaboration et la confiance.Pour encourager votre chien lorsqu’il intervient convenablement, vous devez le décerner. Mais attention si vous souhaitez que votre chien fasses le lien entre la récompense et ce qu’il vient de faire vous n’avez que quelques instants pour lui conférer. Si votre chien s’assoie quand vous lui demandez inefficace de courir à pour aller lui dénicher une sucrerie ce sera trop tard. Pour dresser son chien il faut être prêt et le récompenser immédiatement !Le clicker training est la méthode la plus célèbre du moment. Les éducateurs pour les toutous la considèrent comme la plus innovante à la fois pour le propriétaire et l’animal. Cette méthode repose sur l’utilisation d’une langue de métal. Celle-ci génère un clic chaque fois qu’elle est manipulée. Ce bruit rétribution les bonnes actions du chien. Pour que la technique soit efficace, elle se doit d’être accompagnée d’une rétribution physique. La rétribution peut être alimentaire ou drôle. Cependant, le but reste tout de même de la supprimer sur la longue durée. La technique du clicker semble gagner l’accréditation des éducateurs et des propriétaires. néanmoins, elle se doit d’être utilisée avec prudence chez les très jeunes chiens et les chiens qui ont l’ouïe sensible.Ces 5 principes de base sont incontournables : encouragez votre chien au bon moment, ne laissez pas votre chien ignorer vos ordres, soyez clair, pratiquez un peu tous les jours, pratiquez dans éventuels environnements. Ces principes sont applicables à tous les chiens. quel que soit l’exercice sur lequel vous travaillez avec votre chien, si votre technique est bonne mais que vous n’avez pas de résultat, il y a de fortes probabilités que vous ne respectiez pas l’un de ces principes. Si vous pensez respecter ces principes mais que vous n’avez pas de retombées, ce sont sûrement vos techniques qui ne sont pas efficaces. dès lors n’oubliez pas qu’il y a des cours pour ça.il existe de multiples techniques pour apprendre à dresser son chien. Si certaines sont énergiques, d’autres, en revanche, sont irrespectueuses de l’animal et parfois même menaçantes. de toute manière, quelle que soit la technique que vous allez choisir pour votre compagnon, vous devez vous efforcer de réaliser l’entraînement dans l’harmonie et le respect. Votre animal est votre partenaire, pas votre ennemi.