Nous sommes allés à la spéléologie dans la tournée de la truffe -Concepts d’éducation canine

3.9 (75%) 34 votes

Gérer son chien au quotidien


Dresser un chien consiste surtout à conditionner l’animal à découvrir des exercices répétitifs dans un cadre plus ou moins varié tels que « assis », « allongé », ‘ pas bouger ‘, ‘ donner la patte ‘, ‘ apporter ‘, ‘ pister ‘, … sur ordre de son éducateur. Il est possible de dresser un chien en tant que chien guide d’aveugle, chien d’aide, chien détecteur de drogue, chien d’intervention, chien de concours, … l’éducation utilise des techniques assez gentilles en fonction des dresseurs. Ces exercices peuvent aussi s’apprendre dans une école d’instruction, aussi appelée centre ou bien encore club d’éducation canine ou club de race. Mais attention ! l’élevage réalisée avec des techniques inadaptées ne permet pas d’établir une relation de confiance et a souvent des sensations pernicieux. Les chiens sont des animaux judicieux et la plupart d’entre eux apprécient apprendre, alors l’entraînement peut être le meilleur moyen de les empêcher de s’ennuyer.Toute formation devrait être basée sur des récompenses. Donner à votre chien quelque chose qu’il aime sérieusement, comme de la nourriture, des poupées ou des compliments lorsqu’il montre un comportement particulier sous-entend qu’il est plus susceptible de le refaire. Il est capital de savoir ce que votre chien kiffe véritablement et quelles sont ses choses favorites. Les gâteries préférées sont souvent de petites pièces de viande ou de fromage. Plus la rétribution est élevée, plus votre chien appréciera l’entraînement et l’apprentissage. Les meilleurs conseils d’entraînement. Commencez toujours les leçons pour de nouveaux tours dans une pièce tranquille de votre logement, loin de toute distraction. Divisez l’entraînement en sessions courtes mais régulières pour que votre chien ne soit pas submergé. Soyez patient, tout comme nous, les chiens apprennent tous à des rythmes divers, alors ne vous inquiétez pas si votre chien ne ramasse pas les choses immédiatement. Terminez toujours par quelque chose que votre chien sait, pour que la session se termine positivement. Amusez-vous bien !Tout le monde n’est pas de votre avis sur la meilleure façon d’aborder l’éducation canine. Le consensus parmi les formateurs très en vogue actuellement se distingue par l’utilisation du renforcement concret et réduit fortement le renforcement et la punition négative. L’idée est qu’un chien est plus susceptible d’obéir systématiquement si sa réaction initiale envers vous n’est pas la peur. Il peut dans certains cas être nécessaire d’être strict si le chien fait quelque chose qui le met en danger, mais tout choc verbal méchant doit toujours être assoupli et suivi d’une attitude positive. Tout comme nous, les chiens sont des créatures sensibles. gardez la tête à l’horizontale quand vous enseignez, car les chiens peuvent ressentir vos émotions et se comporter par conséquent.il existe aujourd’hui 2 écoles en terme d’éducation canine et ce aussi bien chez les comportementalistes que chez les éducateurs consacrés au chien. La première ( dite classique ) se base sur d’anciennes théories selon lesquelles le chien essaie de dominer son éducateur. Par exemple, le chien qui saute, le chien qui vient êtes à la recherche de caresses, qui met la patte sur votre genou, qui ne veut pas donner un os ou son jouet, chercherait constamment à grimper dans la hiérarchie. Il est, selon cette première école, important de montrer qui est le maître et de dominer l’animal. Les partisans de cette méthode, vont, dès lors, organiser leur programme d’éducation autour de ce idée hiérarchique ( manger avant le chien, réaliser des exercices de requête, le mettre sur le dos, proscrire l’accès aux fauteuils, etc ). La seconde groupe scolaire ( dite nouvelle ou systémique ) à laquelle, aujourd’hui, nous adhérons pleinement, a démontré que les anciennes études scientifiques étaient basées sur des observations erronées. Des recherches plus récentes démontrent qu’il n’y a pas de lien de prédominance entre 2 espèces différentes. le chien est un animal social avec des tags parfois très divers des nôtres. La méconnaissance de ces codes est source d’incompréhension mutuelle. le chien cherche surtout la sécurité et à s’intégrer dans la mobile de famille. Certaines techniques de communication spécifique, aident à construire une relation basée sur la collaboration et la confiance.Pour encourager votre chien lorsqu’il se conduit correctement, vous devez le décerner. Mais attention si vous souhaitez que votre chien fasses le lien entre la rétribution et ce qu’il vient de faire vous n’avez que quelques instants pour lui conférer. Si votre chien s’assoie quand vous lui réclamer futile de cavaler à pour aller lui essayer une gourmandise ce sera trop tard. Pour dresser son chien il faut être prêt et le récompenser dans la seconde !basée sur le conditionnement, la méthode du clicker training est particulièrement classique. Elle revient à faire une association dans la tête du chien le bruit léger du clicker à une rétribution. pour ce faire, il suffit de marquer le moment où votre chien adopte un agissement approprié. Par exemple, si vous lui réclamer de s’allonger et qu’il obéit, vous cliquerez et le récompenserez en ligne avec une sucrerie. La seule difficulté réside dans le fait de cliquer dans le bon timing. Les atouts : le chien est attentif au dressage et sait que pour être récompensé, il doit adopter le bon agissement. La communication est meilleure entre le chien et son dresseur et il n’y a pas de rapport de force. Les contraintes : le chien n’obéit pas à la parole, mais au clicker. Cela peut être problématique dans la vie de tous les jours, car il vous faudra alors toujours avoir votre clicker avec vous.L’entraînement devrait être un contentement pour vous et votre chien. Certes, il y a souvent des challenges à relever quand vous travaillez à améliorer vos manières, mais si vous vous sentez souvent frustré par votre chien, il est temps de profiter de de l’aide. La frustration n’est qu’à quelques degrés de la colère et vous ne serez sans aucun doute pas en mesure de réaliser des progrès en essayant d’entraîner votre chien dès que vous vous sentez gêné. Vous devriez aussi installer de prendre contact avec un professionnel si votre chien présente un comportement qui vous rend nerveux ( comme grogner ou mordiller ), surtout si vous avez de jeunes enfants à la maison. Il est plus sûr de débuter à modifier l’attitude avec un professionnel lorsqu’un chien commence à montrer des comportements incommodant surtout que d’attendre qu’ils prennent racine.Les chiens ont la capacité d’apprendre énormément de choses tout au long de leur éducation. Peut-être avez-vous déjà vu certains chiens éduqués à aller essayer le journal et à le ramener à leur maître ? C’est très de qualité. Comme nous venons de le voir, il y a parfois certains ordres de base qui sont énormément utiles chaque jour, que je vous conseille vraiment de débuter par là. Ce sont des grands classiques de l’éducation canine et d’une façon générale, il est surtout aisé de les enseigner à votre chien. A ce propos, je vous recommande de parcourir cet génial article qui vous permettra de maîtriser les règles de base pour éduquer un chien. Bien sûr, votre chien va mettre un peu de temps à inclure ces divers ordres. Vous devrez redire de nombreuses fois certains d’entre eux et faire preuve de patience. C’est l’action, mais vous verrez que ce sont en général des bons instants, pendant lesquels vous développerez une relation forte et positive avec votre chien.