▷ Signes et symptômes pour savoir si votre chien souffre -Concepts d’éducation canine

4.5 (86%) 25 votes

Bien dresser son chiot


Dresser un chien consiste surtout à conditionner l’animal à tenter des exercices répétitifs dans un cadre assez varié tels que « assis », « couché », ‘ pas bouger ‘, ‘ donner la patte ‘, ‘ apporter ‘, ‘ pister ‘, … sur ordre de son éducateur. Il est envisageable de dresser un chien comme chien guide d’aveugle, chien d’aide, chien détecteur de drogue, chien d’intervention, chien de concours, … le dressage utilise des techniques plus ou moins amicales en fonction des dresseurs. Ces exercices peuvent aussi s’apprendre dans une école , aussi appelée centre de dressage ou encore club d’éducation canine ou club de race. Mais attention ! l’éducation réalisée avec des techniques inadaptées ne permet pas d’établir une relation de confiance et a souvent des impressions pernicieux. Les chiens sont des animaux judicieux et la plupart d’entre eux adorent apprendre, alors l’entraînement peut être le meilleur moyen de les empêcher de s’ennuyer.Les chiens sont des étudiants enthousiastes dès leur plus jeune âge ( certains éleveurs commencent même la formation de base avec des chiots de cinq semaines seulement ), il n’est donc jamais trop tôt pour commencer la formation. Vous pouvez démarrer du bon pied en lui apprenant les bonnes manières dès le moment où vous le ramenez à la maison. Chaque interaction que vous avez avec votre chiot est une occasion d’apprentissage, et avec des directives soyeuses, vous pouvez l’aider à comprendre des leçons importantes comme comment adopter de nouveaux amis exempte de toutes sauter, de quelle manière attendre tranquillement le repas et quoi faire avec ces une denture de bébé chien. Interagir avec votre chien d’une façon qui intègre les bonnes façons dans sa vie de tous les jours prépare le terrain pour l’entraînement futur. de plus, il est plus aisé d’ajouter des manières positifs au registre de votre bébé chien que de ‘ déséduquer ‘ les réactions négatifs.Tout le monde n’est pas en accord sur la meilleure façon d’aborder l’éducation canine. Le consensus parmi les formateurs modernes se distingue par l’utilisation du renforcement positif et réduit fortement le renforcement et la punition négative. L’idée est qu’un chien est plus susceptible d’obéir systématiquement si sa réaction initiale envers vous n’est pas la peur. Il peut dans certains cas être nécessaire d’être strict si le chien fait quelque chose qui le met en danger, mais tout choc verbal méchant doit toujours être assoupli et suivi d’une attitude positive. Tout comme nous, les chiens sont des entités sensibles. préservez la tête à l’horizontale dès que vous enseignez, car les chiens peuvent ressentir vos émotions et réagir par conséquent.Quand les gens parlent de la formation de chien avec renforcement concret, ils l’appellent dans certains cas la formation positive de chien, la formation de chien exempte de toutes force, la formation au clicker, même la formation de chien sur des bases spécialistes. Certains de ces matière se ramènent à une philosophie plus très large de formation de chien aussi bien qu’à une méthode spécialisé, et ces interrogations philosophiques et éthiques sont importantes. Mais le renforcement concret est aussi un terme technique avec une définition spécialisé. Le renforcement positif est un recours très infaillible d’entraîner les chiens ( et autres animaux ). Le renforcement concret consiste à rajouter quelque chose immédiatement après l’apparition d’un comportement qui fait augmenter la fréquence du comportement. Techniquement parlant, le mot se décompose en deux parties. Le renforcement sous-entend que l’attitude continue ou accroît en fréquence. ( Si la conduite a baissé à la place, ce n’est pas un renforcement ). Et positif veut dire que quelque chose est ajouté. Par exemple, vous demandez au chien de s’asseoir, le chien s’assoit et vous lui donnez une gâterie ( quelque chose est ajouté ). votre chien est plus susceptible de s’asseoir la prochaine fois que vous lui posez la question ( la conduite a été renforcé ). Le éducation positif présente une multitude de atouts. Il est très efficiente, autant que le dressage traditionnel, et n’a pas besoin de faire à votre chien un moment difficile. En fait, cette manière de dresser est plus aisé et plus amusante à la fois ; elle encourage même le chien à apprendre par lui-même. par ailleurs, vous n’aurez pas à craindre que le chien développe des peurs : il vous appréciera et vous fera confiance tout en apprenant à bien fonctionner. N’est-ce pas la relation que vous convoitez avec votre animal domestique ?Pour commencer le éducation de votre chien il est préférable de débuter dans un endroit serein. Votre chien doit pouvoir rester facilement concentré sur vous et sur vos directives, donc évitez les lieux trop agités. Mais une fois qu’un ordre est acquis vous devez pousser le éducation un petit peu plus loin. Changer d’environnement, essayez dans un lieu un peu plus animée, dans votre jardin, un parc, …Le but est d’habituer votre chien à rester concentré sur vous peu importe l’environnement dans lequel vous vivez.L’entraînement au clicker, une forme courante de renforcement concret, est une méthode simple et infaillible d’entraînement des chiens. Bien qu’il soit toujours possible former votre chien sans exercice avec le clicker, beaucoup de gens le trouvent nécessaire. Avec l’entraînement au clicker, vous pouvez facilement et efficacement enseigner à votre chien différentes de commandes et d’astuces de base et avancées. Il est agréable et rapide d’apprendre à dresser votre chien avec le clicker. Certains chiens apprennent à ignorer leurs maîtres. En réalité, ils ne l’apprennent pas seul, c’est le fruit d’un médiocre dressage. Si vous répétez vos directives durant toute la journée et que votre chien ne vous écoute pas, il va apprendre petit à petit que ce que vous dîtes n’a pas grande importance. Pour éviter cela vous devez apprendre à économiser vos directives. Essayez de dresser votre chien une fois par 24h grâce à cette formation : Chien mode d’emploi. Faîtes en sorte que votre chien comprenne que dès que vous donnez un ordre c’est crucial qu’il l’écoute ( dans certains cas il en va de sa sécurité, de la votre, celle de les personnes vivant sous votre toit ou de votre environnement ).Ces 5 principes de base sont primordiaux : encouragez votre chien au bon moment, ne laissez pas votre chien ignorer vos directives, soyez clair, pratiquez un peu tous les jours, pratiquez dans éventuels environnements. Ces principes sont applicables à tous les chiens. quel que soit l’exercice sur lequel vous travaillez en ce moment avec votre chien, si votre technique est bonne mais que vous n’avez pas de résultat, il y a de fortes probabilités que vous ne respectiez pas l’un de ces principes. Si vous pensez respecter ces principes mais que vous n’avez pas de résultats, ce sont sûrement vos techniques de dressage qui ne sont pas énergiques. dès lors n’oubliez pas qu’il y a des études pour cela.il existe de nombreuses techniques pour apprendre à dresser son chien. Si certaines sont énergiques, d’autres, par contre, sont irrespectueuses de l’animal et dans certains cas même menaçantes. dans tous les cas, peut importe la technique que vous allez choisir pour votre compagnon, vous devez vous efforcer de réaliser l’entraînement dans l’harmonie et le respect. Votre animal est votre partenaire, pas votre ennemi.