► Soins aux animaux Courcelles-lès-Lens – Toilettage de chiens et de chats à Courcelles-lès-Lens – Concepts d’éducation canine

3.8 (98%) 20 votes

Comment élever son jeune chien


Dresser un chien consiste surtout à conditionner l’animal à découvrir des exercices répétitifs dans un cadre assez varié comme par exemple « assis », « allongé », ‘ pas bouger ‘, ‘ donner la patte ‘, ‘ apporter ‘, ‘ pister ‘, … sur ordre de son maître. Il est possible de dresser un chien comme chien guide d’aveugle, chien d’assistance, chien détecteur de drogue, chien d’intervention, chien de concours, … l’éducation utilise des techniques plus ou moins cordiales en fonction des dresseurs. Ces exercices peuvent aussi s’apprendre dans une école d’instruction, aussi appelée centre d’instruction ou aussi club d’éducation canine ou club de espèce. Mais attention ! le dressage effectué avec des techniques inadaptées ne permet pas d’établir une relation de confiance et a souvent des effets pernicieux. Les chiens sont des animaux intelligents et la plupart d’entre eux adorent apprendre, alors l’entraînement peut être le meilleur moyen de les empêcher de s’ennuyer.Toute formation devrait être basée sur des récompenses. Donner à votre chien quelque chose qu’il adore vraiment, comme de l’alimentation, des figurines ou des compliments lorsqu’il montre un comportement spécifique signifie qu’il est plus susceptible de le renouveler. Il est important de savoir ce que votre chien adore réellement et quelles sont ses choses favorites. Les douceurs préférées sont souvent de petits bouts de viande ou de fromage. Plus la rétribution est importante, plus votre chien appréciera l’entraînement et l’apprentissage. Les meilleurs conseils d’entraînement. Commencez toujours les leçons pour de nouveaux tours dans une pièce tranquille de votre logement, loin de toute distraction. Divisez l’entraînement en sessions courtes mais régulières pour que votre chien ne soit pas submergé. Soyez patient, tout comme nous, les chiens apprennent tous à des rythmes divers, alors ne vous inquiétez pas si votre chien ne ramasse pas les choses tout de suite. Terminez toujours par quelque chose que votre chien sait, pour que la session se termine positivement. Amusez-vous bien !Les mauvaises surprises quant au moment où un bébé chien doit suivre un dressage formel ont changé pour tenir compte des périodes critiques de socialisation du chien. Les conseils traditionnels suggéraient d’attendre qu’un chiot reçoive une série complète de vaccins, mais on comprend aujourd’hui que le risque de sous-socialisation durant cette cruciale période de développement l’emporte de loin sur le risque de maladie potentielle. Selon l’American Veterinary Society of Animal Behavior, les chiots peuvent débuter les cours de socialisation dès l’âge de sept à 8 semaines. Les chiots devraient recevoir au moins une série de vaccins au minimum sept jours avant le premier cours et un premier vermifuge et devraient être maintenus à jour vis-à-vis des vaccins.Quand les personnes parlent de la formation de chien avec renforcement positif, ils l’appellent dans certains cas la formation positive de chien, la formation de chien exempte de toutes force, la formation au clicker, même la formation de chien sur des bases scientifiques. Certains de ces matière se rapportent à une philosophie plus large de formation de chien aussi bien qu’à une méthode spécifique, et ces interrogations philosophiques et éthiques sont importantes. Mais le renforcement concret est aussi un terme technique avec une définition spécifique. Le renforcement positif est un moyen très efficiente d’entraîner les chiens ( et autres animaux ). Le renforcement positif revient à rajouter quelque chose directement après irruption d’un agissement qui fait augmenter la fréquence du agissement. Techniquement parlant, le mot se décompose en deux parties. Le renforcement signifie que le comportement continue ou accroît en fréquence. ( Si la conduite a baissé à la dimension, ce n’est pas un renforcement ). Et positif signifie que quelque chose est ajouté. Par exemple, vous demandez au chien de s’asseoir, le chien s’assoit et vous lui donnez une gâterie ( quelque chose est ajouté ). votre chien est plus susceptible de s’asseoir la prochaine fois que vous lui posez la question ( l’attitude a été renforcé ). Le éducation positif présente de nombreux atouts. Il est très efficace, autant que le éducation coutumier, et n’a pas besoin de faire à votre chien un moment compliqué. En fait, cette manière de dresser est plus aisé et plus amusante à la fois ; elle encourage même le chien à apprendre par lui-même. par ailleurs, vous n’aurez pas à craindre que le chien développe des craintes : il vous appréciera et vous fera confiance tout en apprenant à bien marcher. N’est-ce pas la relation que vous convoitez avec votre animal domestique ?pensez qu’un chien reste un animal et qu’il peut avoir des réactions inattendues voire même redoutables dans certaines situations. Il est par conséquent fondamental de pouvoir le maîtriser. Si vous avez des enfants par exemple ou si vous vous promenez dans un lieu public, être capable de maîtriser son chien est essentiel.basée sur le conditionnement, la méthode du clicker training est particulièrement classique. Elle se résume à faire une association dans la tête du chien le bruit léger du clicker à une récompense. dans cet objectif, il est nécessaire de marquer le moment où votre chien adopte un agissement approprié. Par exemple, si vous lui réclamer de se coucher et qu’il obéit, vous cliquerez et le récompenserez en direct avec une gourmandise. La seule difficulté se trouve dans le fait de cliquer dans le bon timing. Les atouts : le chien est attentif au éducation et sait que pour être récompensé, il doit adopter le bon comportement. La communication est meilleure entre le chien et son éducateur et il n’y a pas de rapport de force. Les inconvénients : le chien n’obéit pas à la parole, mais au clicker. Cela peut être problématique dans la vie de tous les jours, car il vous faudra alors toujours avoir votre clicker avec vous.Il n’y a pas deux chiens exactement pareils. la majorité des chiens apprennent autrement selon la espèce, la taille, l’âge et l’histoire. accédez à de quelle façon personnaliser vos techniques et votre style d’entraînement pour avoir les meilleurs retombées. Vous ne devez appeler de votre animal que des actions qu’il connaît. La frustration n’a pas sa place dans une éducation canine respectueuse de chacun.En fin de compte, dresser un chien n’est pas une mince affaire. C’est un ensemble de processus pour apprendre à l’animal à respecter l’autorité de son maître. Ainsi il est conseillé de savoir les meilleures techniques à employer, pour les apprendre très tôt à son animal domestique. Cela veut donc dire lui enseigner comment obéir aux directives basiques, lui apprendre de quelle façon être nettoyée, marcher en société, etc. En dehors de ces techniques, les experts donnent aussi des conseils en ce qui concerne la marche à suivre. dans tous les cas, il faut éviter d’être violent ou méchant avec le chien. Le pouvoir du matériel n’est pas non plus à sous-estimer, dans le éducation du chien. Voila donc autant d’éléments à connaître, pour apprendre les bonnes manières à son chien.