Dresser le chien sourd – Comment entraîner un chien

4.5 (92%) 28 votes

Bien élever son chien


Éduquer son chien est primordial dès son plus âge : cela pourra vous éviter bien des problèmes lors des balades notamment et la phase de socialisation. par ailleurs, travailler l’obéissance permet de renforcer le lien avec votre animal et de aider votre ‘ vie à deux ‘. Loin d’être une corvée pour lui, apprendre est aussi une réelle origine de bonheur pour le chien, qui aime par nature convenir son éducateur et passer du temps avec lui. Alors autant mettre à profit adroitement les instants que vous allez lui consacrer ! Voici quelques conseils pour débuter à bosser son obéissance, et la marche à suivre pour lui apprendre les ordres de base, phase inévitable de son dressage : une fois acquis, ils seront un précieux atout pour lui comme pour vous.il existe aujourd’hui 2 écoles en terme d’éducation canine et ce aussi bien chez les comportementalistes que chez les éducateurs pour chien. La première ( dite classique ) se base sur d’anciennes théories selon lesquelles le chien essaie de dominer son maître. Par exemple, le chien qui saute, le chien qui vient êtes à la recherche de caresses, qui met la patte sur votre genou, qui ne veut pas donner un os ou son jouet, chercherait constamment à grimper dans la hiérarchie. Il est, selon cette première groupe scolaire, important de montrer qui est le maître et de dominer l’animal. Les partisans de cette méthode, vont, dès lors, organiser leur programme d’éducation autour de ce principe hiérarchique ( manger avant le chien, faire des exercices de requête, le mettre sur le dos, interdire l’accès aux fauteuils, etc ). La seconde école ( dite nouvelle ou systémique ) à laquelle, aujourd’hui, nous adhérons pleinement, a prouvé que les anciennes analyses étaient basées sur des observations erronées. Des recherches plus récentes démontrent qu’il n’y a pas de lien de dominance entre 2 espèces différentes. votre chien est un animal social avec des tags dans certains cas très différents des nôtres. La méconnaissance de ces codes est source d’incompréhension réciproque. le chien cherche surtout la sécurité et à s’intégrer dans la mobile familiale. Certaines techniques de communication spécialisé, aident à réaliser une relation basée sur la collaboration et la confiance.Tout le monde n’est pas en accord sur la meilleure manière d’aborder l’éducation canine. Le consensus parmi les formateurs très en vogue actuellement se caractérise par l’utilisation du renforcement concret et réduit fortement le renforcement et la punition négative. L’idée est qu’un chien est plus susceptible d’obéir systématiquement si sa réaction initiale envers vous n’est pas la crainte. Il peut parfois être nécessaire d’être rigoureux si le chien fait quelque chose qui le met en danger, mais tout choc verbal méchant doit toujours être assoupli et suivi d’une attitude positive. Tout comme nous, les chiens sont des êtres sensibles. gardez la tête à l’horizontale lorsque vous enseignez, car les chiens peuvent ressentir vos émotions et réagir donc.il existe aujourd’hui 2 écoles en terme d’éducation canine et ce aussi bien chez les comportementalistes que chez les éducateurs pour chien. La première ( dite traditionnelle ) se base sur d’anciennes théories selon lesquelles le chien essaie de dominer son maître. Par exemple, le chien qui saute, le chien qui vient voulez profiter des caresses, qui met la patte sur votre genou, qui ne veut pas donner un os ou son jouet, chercherait constamment à grimper dans la hiérarchie. Il est, selon cette première école, important de montrer qui est le maître et de dominer l’animal. Les partisans de cette méthode, vont, dès lors, gérer leur programme d’éducation autour de ce principe hiérarchique ( manger avant le chien, réaliser des exercices de requête, le mettre sur le dos, interdire l’accès aux fauteuils, etc ). La seconde groupe scolaire ( dite nouvelle ou systémique ) à laquelle, aujourd’hui, nous adhérons complètement, a prouvé que les anciennes études étaient basées sur des observations erronées. Des recherches plus récentes démontrent qu’il n’y a pas de lien de prédominance entre 2 espèces différentes. votre chien est un animal social avec des tags parfois très divers des nôtres. La méconnaissance de ces codes est source d’incompréhension partagée. votre chien recherche surtout la sécurité et à s’intégrer dans la mobile de famille. Certaines techniques de communication spécialisé, permettent de créer une relation basée sur la collaboration et la confiance.Rappelez-vous que vous aurez besoin de passer quelques minutes chaque jour pour constituer votre chien, environs dix minutes. choisissez des mots simples que le chien comprend sans attente et faites-lui un rappel des commandes et trucs qu’il a déjà apprises, en y ajoutant une nouvelle. enfin, songez à la qualité de son lieu son dressage. le chien est plus aisément distrait s’il se trouve entouré par des stimuli. Par conséquent, n’essayez pas de le dresser dans un parc. Cela risquerait d’être très décevant pour vous de voir de quelle façon il va trotter après d’autres chiens au lieu de suivre vos directives. Comme la patience est la clé dans la formation de votre chien, il est nécessaire de le dresser dans un endroit serein comme dans votre logement.L’entraînement au clicker est une forme courante de renforcement concret. Cette méthode d’entraînement simple et efficiente utilise un clicker, qui est une bande de métal à l’intérieur d’une petite boîte en plastique qui génère un son de clic distinct lorsqu’elle est pressée. Le clic est beaucoup plus rapide et distinct que de dire ‘ bon chien ‘ et beaucoup plus efficace que d’utiliser des gourmandises seules. Pour enseigner à un chien la signification du clic, une friandise est donnée en direct après le clic. dès lors que que le chien apprend les sensations positifs du cliquetis, le cliquetis lui-même intervient comme un renforcement conditionné. Les sélecteurs se trouvent dans la plupart des grandes animaleries et sont relativement bon marché. Vous pouvez facilement dresser votre chien pour qu’il réagisse au clicker. Vous pourrez ensuite passer à la formation de base et à la formation continue.Ces 5 principes de base sont primordiaux : encouragez votre chien au bon moment, ne laissez pas votre chien ignorer vos ordres, soyez clair, pratiquez un peu tous les jours, pratiquez dans divers environnements. Ces principes sont applicables à tous les chiens. peu importe l’exercice sur lequel vous travaillez avec votre chien, si votre technique est bonne mais que vous n’avez pas de succès, il y a de fortes probabilités que vous ne respectiez pas l’un de ces principes. Si vous pensez respecter ces principes mais que vous n’avez pas de résultats, ce sont sûrement vos techniques qui ne sont pas énergiques. dans ce cas n’oubliez pas qu’il y a des études pour ça.il y a de multiples techniques pour apprendre à dresser son chien. Si certaines sont efficaces, d’autres, par contre, sont irrespectueuses de l’animal et parfois même dangereuses. de toute manière, quelle que soit la technique que vous allez choisir pour votre compagnon, vous devez vous efforcer de réaliser l’entraînement dans l’harmonie et le respect. Votre animal est votre partenaire, pas votre ennemi.