➠ Code promotionnel pour collier de chien valide et bon de réduction – Concepts d’éducation canine

4.8 (76%) 21 votes

Gérer son chiot au quotidien


votre chien est un animal compréhensif. Il vous suffit de lui demander de réaliser des mouvements à répétition pour qu’il saisisse ce dernier. il faut évidemment quelques techniques pour parfaire cet éducation. Une partie gratifiante de la possession d’un chien est d’entraîner votre chien avec succès. le dressage est le meilleur moyen de créer des liens avec votre chien et vous aidera à établir une bonne relation avec lui. Qu’ils soient jeunes ou vieux – tous les chiens peuvent bénéficier de l’apprentissage de quelques commandes de base. Un comportementaliste qualifié peut vous aider avec des problèmes de comportement comme l’aboiement excessif, l’agressivité, la destruction et les phobies.il existe aujourd’hui 2 écoles en terme d’éducation canine et ce aussi bien chez les comportementalistes que chez les éducateurs consacrés au chien. La première ( dite traditionnelle ) se base sur d’anciennes théories selon lesquelles le chien tente de dominer son éducateur. Par exemple, le chien qui saute, le chien qui vient chercher des caresses, qui met la patte sur votre genou, qui ne veut pas donner un os ou son jouet, chercherait constamment à grimper dans la hiérarchie. Il est, selon cette première école, important de montrer qui est le chef et de dominer l’animal. Les partisans de cette méthode, vont, dès lors, mettre en place leur programme d’éducation autour de ce principe hiérarchique ( manger avant le chien, réaliser des exercices de soumission, le mettre sur le dos, interdire l’accès aux fauteuils, etc ). La deuxième école ( dite nouvelle ou systémique ) à laquelle, aujourd’hui, nous adhérons totalement, a démontré que les anciennes études étaient basées sur des observations erronées. Des recherches plus récentes démontrent qu’il n’y a pas de lien de prédominance entre 2 espèces différentes. votre chien est un animal social avec des codes parfois très divers des nôtres. La méconnaissance de ces codes est source d’incompréhension réciproque. votre chien recherche surtout la sécurité et à s’intégrer dans la dynamique de famille. Certaines techniques de communication particulier, aident à construire une relation basée sur la collaboration et la confiance.Les particularités quant au moment où un bébé chien doit suivre un dressage formel ont changé pour tenir compte des périodes critiques de socialisation du chien. Les conseils traditionnels suggéraient d’attendre qu’un bébé chien reçoive une série complète de vaccins, mais on contient dorénavant que le risque de sous-socialisation pendant cette importante période de développement l’emporte de loin sur le risque de maladie potentielle. Selon l’American Veterinary Society of Animal Behavior, les chiots peuvent débuter les cours de socialisation dès l’âge de sept à huit semaines. Les chiots devraient recevoir au moins une série de vaccins au minimum sept jours avant le premier cours et un premier vermifuge et devraient être maintenus à jour vis-à-vis des vaccins.Bien qu’il existe de multiples techniques d’éducation canine, toutes peuvent être classées en deux grandes catégories : les techniques basées sur des théories d’apprentissage et les techniques d’instruction animalière basées sur l’éthologie canine. Les techniques basées sur les théories de l’apprentissage sont centrées sur la modification du agissement canine, en accordant moins d’importance au comportement emblématique de l’espèce canine. Pendant ce temps, les techniques basées sur l’éthologie canine se concentrent sur le comportement naturel emblématique d’un chien, donnant la priorité à l’établissement de hiérarchies de dominance et accordant moins d’importance aux théories d’apprentissage. Les techniques qui incluent la violence et les abus envers les chiens ne devraient pas être autorisées et ne devraient même pas être considérées dans les techniques très en vogue actuellement d’éducation des chiens. Agir délibérément contre le bien-être de notre chien peut avoir des problèmes très graves.sachez qu’un chien reste un animal et qu’il peut avoir des commentaires inattendues voire même dangereuses dans certains cas. Il est par conséquent fondamental de pouvoir le maîtriser. Si vous avez des enfants par exemple ou si vous vous promenez dans un lieu public, être compétente pour maîtriser son chien est majeur.L’entraînement au clicker est également basé sur le conditionnement de l’opérateur et repose grandement sur les mêmes principes que le renforcement concret. En fait, l’entraînement au clicker peut être regroupé comme une méthode de renforcement concret, surtout que comme sa saine forme d’entraînement. Il repose sur l’utilisation d’un dispositif pour réaliser un bruit léger rapide et aigu, tel qu’un pipeau ou, comme son nom l’indique, un clicker pour signaler à un chien quand un agissement recherché est accompli. L’avantage de l’utilisation du clicker training est qu’il signale le moment exact où le comportement désiré est achevé et exactement ce qui est récompensé. Les entraîneurs peuvent ensuite utiliser le clicker pour façonner de nouveaux manières et rajouter des commandes verbales. en premier lieu, le chien se doit d’être conditionné pour savoir qu’un clic veut dire qu’une récompense arrive. le chien peut alors faire une association un agissement à un clic et une récompense. pour terminer, le commandement verbal peut être introduit pour former une nouvelle union. nnC’est une excellente méthode pour apprendre de nouvelles astuces, et elle peut aider à façonner les bases en tâches plus complexes. De nombreux formateurs professionnels utilisent cette méthode. Bien qu’il soit excellent pour apprendre de nouveaux manières, l’entraînement au clicker n’est pas nécessairement bien conforme pour ralentir les réactions non escomptés. Utilisé avec d’autres solutions d’entraînement, il peut être très efficace afin d’être sur que vous avez un chien bien entraîné et bien élevé.Ces 5 principes de base sont essentiels : encouragez votre chien au bon moment, ne laissez pas votre chien ignorer vos directives, soyez clair, pratiquez un peu tous les jours, pratiquez dans éventuels environnements. Ces principes sont applicables à tous les chiens. peu importe l’exercice sur lequel vous travaillez en ce moment avec votre chien, si votre technique est bonne mais que vous n’avez pas de résultat, il y a de fortes chances que vous ne respectiez pas l’un de ces principes. Si vous pensez respecter ces principes mais que vous n’avez pas de retombées, ce sont sûrement vos techniques d’instruction qui ne sont pas efficaces. dès lors n’oubliez pas qu’il y a des cours pour ça.la plupart des gens reculent d’horreur devant le mot punition, mais dans les pays de l’éducation canine, cela sous-entend simplement l’acte d’essayer de réduire un comportement. Cela ne veut pas dire être méchant avec votre chien ou lui faire du mal de quelque manière que cela soit. Certaines ‘ punitions ‘ sont acceptables, comme le fait de tourner le dos ou de s’absenter du jeu. De même, tous les renforçateurs ne sont pas acceptables dans l’esprit de la plupart des gens, comme l’arrêt d’un collier de choc électrique quand votre chien revient dans une limite imaginaire ou arrêt d’aboyer. Cependant, pour façonner et entraîner la conduite de votre chien, vous devrez utiliser à la fois des punisseurs et des renforts. C’est à vous de décider de quelle façon vous allez vous y prendre et vous devez avec certitude être conscient que vous devez le faire d’une manière des humains et éthique. Vous ne pouvez pas toujours vanter et renforcer, parfois vous devrez punir, mais en utilisant seulement des temps morts, des regards sévères et en ignorant les attitudes non souhaités. Sachez que les techniques que vous choisissez pour le éducation auront un impact gros sur la passion et la confiance que votre chien vous porte. en utilisant des solutions humaines et éthiques, votre chien apprendra à se ressentir de façon sécurisé et protégé autour de vous et sera plus disposé à travailler avec vous et à apprendre.