☀ Collier de chien de compagnie Decathlon Collars Collier de formation fabuleux 1000 M Acheter Rechargea -Comment dresser un chien

4.4 (94%) 34 votes

Techniques de dressage pour chiot


le chien est un animal intelligent. Il vous suffit de lui demander de faire des mouvements à répétition pour qu’il saisisse ce dernier. il faut évidemment quelques techniques pour parfaire cet apprentissage. Une partie gratifiante de la possession d’un chien est d’entraîner votre chien avec succès. l’éducation est le meilleur moyen de produire des liens avec votre chien et pourra vous aider à établir une bonne relation avec lui. Qu’ils soient jeunes ou vieux – tous les chiens peuvent profiter de l’apprentissage de quelques commandes de base. Un comportementaliste qualifié peut vous aider avec des problèmes de agissement comme l’aboiement excessif, l’agressivité, la destruction et les phobies.il existe aujourd’hui 2 écoles en terme d’éducation canine et ce aussi bien chez les comportementalistes que chez les éducateurs consacrés au chien. La première ( dite traditionnelle ) se base sur d’anciennes théories selon lesquelles le chien tente de dominer son dresseur. Par exemple, le chien qui saute, le chien qui vient êtes à la recherche de caresses, qui met la patte sur votre genou, qui ne veut pas donner un os ou son jouet, chercherait constamment à monter dans la hiérarchie. Il est, selon cette première groupe scolaire, important de montrer qui est le maître et de dominer l’animal. Les partisans de cette méthode, vont, dès lors, organiser leur programme d’éducation autour de ce idée hiérarchique ( manger avant le chien, faire des exercices de requête, le mettre sur le dos, interdire l’accès aux fauteuils, etc ). La deuxième école ( dite nouvelle ou systémique ) à laquelle, aujourd’hui, nous adhérons entièrement, a démontré que les anciennes études scientifiques étaient basées sur des observations erronées. Des recherches plus récentes démontrent qu’il n’y a pas de lien de dominance entre 2 espèces différentes. le chien est un animal social avec des codes parfois très différents des nôtres. La méconnaissance de ces codes est réelle origine d’incompréhension partagée. votre chien recherche surtout la sécurité et à s’intégrer dans la dynamique de famille. Certaines techniques de communication spécifique, permettent de développer une relation basée sur la collaboration et la confiance.Tout le monde n’est pas d’accord sur la meilleure manière d’aborder l’éducation canine. Le consensus parmi les formateurs très en vogue actuellement se distingue par l’utilisation du renforcement positif et écarte grandement le renforcement et la punition négative. L’idée est qu’un chien est plus susceptible d’obéir systématiquement si sa réaction initiale envers vous n’est pas la peur. Il peut dans certains cas être nécessaire d’être rigoureux si le chien fait quelque chose qui le met en danger, mais tout choc verbal violent doit toujours être assoupli et suivi d’une attitude positive. Tout comme nous, les chiens sont des créatures accessibles. préservez la tête à l’horizontale quand vous enseignez, car les chiens peuvent ressentir vos émotions et se comporter en conséquence.il y a aujourd’hui 2 écoles en terme d’éducation canine et ce aussi bien chez les comportementalistes que chez les éducateurs pour chien. La première ( dite traditionnelle ) se base sur d’anciennes théories selon lesquelles le chien tente de dominer son maître. Par exemple, le chien qui saute, le chien qui vient chercher des caresses, qui met la patte sur votre genou, qui ne veut pas donner un os ou son jouet, chercherait constamment à monter dans la hiérarchie. Il est, selon cette première école, important de montrer qui est le maître et de dominer l’animal. Les partisans de cette méthode, vont, dès lors, mettre en place leur programme d’éducation autour de ce base hiérarchique ( manger avant le chien, réaliser des exercices de demande, le mettre sur le dos, interdire l’accès aux fauteuils, etc ). La deuxième groupe scolaire ( dite nouvelle ou systémique ) à laquelle, aujourd’hui, nous adhérons entièrement, a démontré que les anciennes études étaient basées sur des observations erronées. Des recherches plus récentes démontrent qu’il n’y a pas de lien de prédominance entre 2 espèces différentes. le chien est un animal social avec des tags dans certains cas très différents des nôtres. La méconnaissance de ces codes est source d’incompréhension partagée. votre chien cherche surtout la sécurité et à s’intégrer dans la mobile de famille. Certaines techniques de communication spécifique, permettent de construire une relation basée sur la collaboration et la confiance.n’oubliez pas qu’un chien reste un animal et qu’il peut avoir des contre sens inattendues voire même redoutables dans certains cas. Il est par conséquent majeur de pouvoir le maîtriser. Si vous avez des enfants par exemple ou si vous vous promenez dans un lieu public, être capable de maîtriser son chien est fondamental.L’entraînement au clicker est une forme courante de renforcement positif. Cette méthode d’entraînement simple et efficiente utilise un clicker, qui est une bande de métal à l’intérieur d’une petite boîte en matière plastique qui émet un son de clic distinct lorsqu’elle est pressée. Le clic est beaucoup plus rapide et distinct que de dire ‘ bon chien ‘ et beaucoup plus infaillible que d’employer des sucreries seules. Pour enseigner à un chien la signification du clic, une friandise est caractéristique sans attente après le clic. dès lors que que le chien apprend les effets positifs du cliquetis, le cliquetis lui-même se conduit comme un renforcement conditionné. Les sélecteurs se trouvent dans la plupart des grandes animaleries et sont plutôt bon marché. Vous pouvez facilement dresser votre chien pour qu’il réagisse au clicker. Vous pourrez ensuite passer à la formation de base et à la formation continue.Si vous n’avez pas encore appris à votre chien à vous ignorer mais qu’il ne fait pas pour autant ce que vous attendez de lui, vous avez sûrement un soucis de communication. Si votre chien ne réagit pas à vos directives, il y a de fortes chances qu’il ne comprenne pas un mot de ce que vous lui dîtes. Souvenez-vous que vos ordres doivent être simple, exprimés de manière clair et précise. Choisissez des exercices simples pour commencer. En cas de blocage sur un mouvement, passez à quelque chose de plus simple et revenez y ultérieurement. Souvenez-vous également que toutes les personnes en contact avec votre chien doivent utiliser le même lexique pour ne pas le perturber.certains des personnes reculent d’horreur devant le mot punition, mais sur la planète de l’éducation canine, cela signifie simplement l’acte d’essayer de réduire un comportement. Cela ne veut pas dire être méchant avec votre chien ou lui amputer le pouvoir d’achat d’une famille de quelque façon que ce soit. Certaines ‘ punitions ‘ sont acceptables, comme le fait de tourner le dos ou de s’absenter du jeu. De même, tous les renforçateurs ne sont pas acceptables dans l’esprit de la plupart des personnes, comme l’arrêt d’un collier de choc électrique dès que votre chien revient dans une limite imaginaire ou arrêt de japper. Cependant, pour façonner et entraîner le comportement de votre chien, vous devrez utiliser à la fois des punisseurs et des renforts. C’est à vous de décider de quelle manière vous allez vous y prendre et vous devez certainement être conscient que vous devez le faire d’une manière des humains et éthique. Vous ne pouvez pas toujours vanter et renforcer, parfois il faudra punir, mais en utilisant seulement pauses, des regards sévères et en ignorant les attitudes non désirés. Sachez que les techniques que vous choisissez pour le dressage auront un résultat colossal sur la passion et la confiance que votre chien vous accorde. par des méthodes de l’homme et éthiques, votre chien apprendra à se sentir de façon sécurisé et protégé autour de vous et sera plus disposé à travailler avec vous et à apprendre.