Essayez le Invoxia Pet Tracker: le GPS idéal pour surveiller votre animal de compagnie? – Concepts d’éducation canine

4.2 (79%) 23 votes

Gérer son chien au quotidien


Dresser votre chien va beaucoup plus loin que lui enseigner à s’asseoir ou à donner la patte. C’est tout un monde de techniques ! le dressage du chien consiste à lui faire changer petit à petit son comportement pour éliminer les réactions indésirables et promouvoir les bonnes attitudes. Dans beaucoup de cas, vous pouvez le faire nous-même, bien que les experts en éducation soient toujours disponibles, si votre chien s’est avéré être plus délicat à dresser. Et si vous chercher des conseils sur la façon de dresser votre chien, ou tout simplement si vous sollicitez votre vétérinaire à ce propos, vous constaterez qu’il est indispensable de se renseigner sur les critères théoriques qui sont derrière chaque méthode. il existe de nombreuses techniques de dressage de chiens, et les connaître peut vous aider à décider si vous souhaitez encadrer l’éducation de votre chien dans une plus spécialement ou au travers d’un mélange de utiles.il existe aujourd’hui 2 écoles en matière d’éducation canine et ce aussi bien chez les comportementalistes que chez les éducateurs consacrés au chien. La première ( dite traditionnelle ) se base sur d’anciennes théories selon lesquelles le chien tente de dominer son éducateur. Par exemple, le chien qui saute, le chien qui vient chercher des caresses, qui met la patte sur votre genou, qui ne veut pas donner un os ou son jouet, chercherait constamment à monter dans la hiérarchie. Il est, selon cette première groupe scolaire, important de montrer qui est le maître et de dominer l’animal. Les partisans de cette méthode, vont, dès lors, gérer leur programme d’éducation autour de ce principe hiérarchique ( manger avant le chien, faire des exercices de demande, le mettre sur le dos, interdire l’accès aux fauteuils, etc ). La deuxième groupe scolaire ( dite nouvelle ou systémique ) à laquelle, aujourd’hui, nous adhérons pleinement, a démontré que les anciennes analyses étaient basées sur des observations erronées. Des recherches plus récentes démontrent qu’il n’y a pas de lien de prédominance entre 2 espèces différentes. le chien est un animal social avec des pixels dans certains cas très divers des nôtres. La méconnaissance de ces codes est réelle origine d’incompréhension partagée. le chien cherche surtout la sécurité et à s’intégrer dans la mobile de famille. Certaines techniques de communication particulier, aident à réaliser une relation basée sur la collaboration et la confiance.Les raisons les plus évidentes de dresser votre chien sont d’inculquer de bons attitudes et d’interdire les attitudes inappropriés de se construire, mais il y a beaucoup d’autres raisons pour lesquelles bosser avec votre chien est capital, telles que : Compétences nécessaires de la vie courante : le dressage de votre chien vous procure à tous les deux un moyen de communication commun et fait connaître à votre chien comment naviguer à l’intérieur de notre monde. La possibilité : l’éducation est le passeport de votre chien pour le monde. le chien bien dressé peut aller à plus d’endroits, rencontrer plus de gens et vivre plus d’aventures parce qu’il suit les règles. Compétences d’ambassadeur : Les chiens et les humains apprécient être entourés d’un chien poli qui sait bien se tenir. Tranquillité d’esprit : Lorsque votre chien aura maîtrisé son éducation, vous n’avez pas à craindre qu’il s’enfuie en commun et qu’il ne vous ramène pas à la maison ou ne vous traîne dans la vrai vie tant que votre épaule n’est pas endolorie. Les liens : Travailler en équipe à travers des exercices d’entraînement de base aide à cimenter votre relation avec votre nouveau meilleur compagnon. Exercice esprit : Les chiens ont besoin de bosser leur corps et leur cerveau. Même si de nombreuses leçons d’entraînement de base ne demandent très peu d’efforts physiques, forme mental de l’exercice peut épuiser même les chiens les plus actifs.Comme vous pouvez vous en douter, aucune technique n’est parfaite. Vous connaissez mieux que quiconque votre animal de compagnie, donc vous obtiendrez de manière naturelle les techniques qui auront les meilleurs résultats. Le plus classique est le renforcement concret pour ses retombées bons et élevées et parce qu’il n’est pas désagréable pour le chien ( par exemple, nous vous conseillons particulièrement de ne pas utiliser la punition ou les bijoux étrangleurs ). Il se peut que cette méthode de renforcement concret ne soit pas efficiente, et si cela intervient, il est nécessaire de prendre rendez vous avec un spécialiste, car il est envisageable que vous ne l’ayez pas mené à bien ou que votre chien apprenne un petit peu plus lentement.Rappelez-vous que vous aurez besoin de passer quelques minutes chaque jour pour former votre chien, communes environnantes 10 minutes. préférez des mots simples que le chien inclut sans attente et faites-lui un rappel des commandes et trucs qu’il a déjà apprises, en y ajoutant une nouvelle. pour finir, veillez à la qualité de son cadre son éducation. votre chien est plus aisément distrait s’il se trouve entouré par des stimuli. Par conséquent, n’essayez pas de le dresser dans un parc. Cela risquerait d’être très décevant pour vous de voir de quelle manière il va trotter après d’autres chiens au lieu de se conformer à vos instructions. Comme la patience est la clé dans la formation de votre chien, il est préférable de le dresser dans un endroit serein comme dans votre maison.fondée sur le conditionnement, la méthode du clicker training est particulièrement classique. Elle revient à faire une association dans la tête du chien le bruit léger du clicker à une récompense. dans ce but, il est nécessaire de marquer le moment où votre chien adopte un agissement approprié. Par exemple, si vous lui réclamer de s’allonger et qu’il obéit, vous cliquerez et le récompenserez immédiatement avec une sucrerie. La seule difficulté se trouve dans le fait de cliquer dans le bon timing. Les atouts : le chien est attentif au dressage et sait que pour être récompensé, il doit adopter le bon agissement. La communication est meilleure entre le chien et son dresseur et il n’y a pas de rapport de puissance. Les problème technique : le chien n’obéit pas à la parole, mais au clicker. Cela peut être problématique dans la vie de tous les jours, car il vous faudra alors toujours avoir votre clicker avec vous.L’entraînement devrait être un plaisir pour vous et votre chien. Certes, il y a souvent des challenges à relever lorsque vous travaillez à améliorer vos façons, mais si vous vous sentez souvent frustré par votre chien, c’est le bon moment de bénéficier de de l’aide. La frustration n’est qu’à quelques degrés de la colère et vous ne serez à tous les coups pas en mesure de faire des progrès en essayant d’entraîner votre chien quand vous vous sentez gêné. Vous devriez également installer de prendre contact avec un professionnel si votre chien présente un agissement qui vous rend nerveux ( comme grogner ou mordiller ), surtout si vous avez de jeunes enfants . Il est plus sûr de débuter à modifier l’attitude avec un professionnel lorsqu’un chien commence à montrer des agissements importun surtout que d’attendre qu’ils prennent racine.En fin de compte, dresser un chien n’est pas une fine affaire. C’est des cheminement pour apprendre à l’animal à respecter l’autorité de son éducateur. Ainsi il est recommandé de savoir les meilleures techniques à employer, pour les apprendre très tôt à son animal de compagnie. Cela veut donc dire lui enseigner de quelle manière obéir aux directives basiques, lui apprendre de quelle manière être nettoyée, fonctionner en société, etc. En dehors de ces techniques, les experts donnent aussi des conseils en ce qui concerne la marche à suivre. de toute manière, il faut éviter d’être violent ou méchant avec le chien. Le pouvoir du matériel n’est pas non plus à sous-estimer, dans le éducation du chien. Voila donc autant d’éléments à connaître, pour apprendre les bonnes façons à son chien.