Mémoires de la société d'émulation de Cambrai: agriculture, science et arts: Séance publique … – Concepts d’éducation canine

4.7 (98%) 31 votes

Gérer son chiot au jour le jour


Êtes-vous prêt à commencer le dressage votre chien ou chiot ? Un bon exercice et une bonne socialisation font partie des besoins de base de votre chien. on vous conseille de commencer à dresser votre chien le plus rapidement possible. Au début, le dressage d’un chien peut sembler assez complexe, surtout si c’est votre premier chien. La vérité est que dresser votre chien est un très grand projet. Si vous le faites phase par étape, vous obtiendrez la prestation beaucoup moins intimidante. Voici quelques renseignements pour vous donner un coup de main à démarrer : Lancez un programme d’obéissance canine : apprenez à constituer les fondements de base avant de commencer à dresser votre chien. Renforcement positif : il y a de nombreuses façons différentes de dresser un chien, mais la plupart des professionnels canins s’entendent pour dire que la manière positive est la meilleure pour le chien et le dresseur. Entraînez votre chien à l’aide de petits jeux : Entraîner votre chien devrait être passionnant ! Tout le monde sait qu’il est plus facile d’apprendre lorsque l’on s’amuse bien, alors testez d’intégrer des petits jeux à votre programme de dressage canin. Six semaines pour un chien bien dressé : grâce à cet échéancier comme guide, vous pouvez enseigner les bases à votre chien en six semaines à peu près. Besoin d’aide pour le éducation des chiens ? Songez à demander l’aide d’un dresseur de chiens. Essayez des leçons accompagné et/ou des leçons publiques.Les chiens sont des élèves enthousiastes dès leur plus jeune âge ( certains éleveurs commencent même la formation de base avec des chiots de cinq semaines seulement ), il n’est donc jamais trop tôt pour commencer la formation. Vous pouvez démarrer du bon pied en lui apprenant les bonnes manières dès le moment où vous le ramenez à la maison. Chaque interaction que vous avez avec votre bébé chien est une occasion d’apprentissage, et avec des directives douces, vous pouvez l’aider à comprendre des leçons importantes comme de quelle façon adopter de nouveaux amis exempte de toutes sauter, de quelle manière attendre tranquillement le repas et quoi faire avec ces dents de chiot. Interagir avec votre chien d’une façon qui ajoute les bonnes manières dans sa vie de tous les jours prépare le terrain pour l’entraînement futur. de plus, il est plus aisé d’ajouter des comportements positifs au registre de votre chiot que de ‘ déséduquer ‘ les manières négatifs.Tout le monde n’est pas en accord sur la meilleure manière d’aborder l’éducation canine. Le consensus parmi les formateurs modernes se caractérise par l’utilisation du renforcement positif et réduit grandement le renforcement et la punition négative. L’idée est qu’un chien est plus susceptible d’obéir systématiquement si sa réaction initiale envers vous n’est pas la peur. Il peut dans certains cas être nécessaire d’être rigoureux si le chien fait quelque chose qui le met en danger, mais tout choc verbal méchant doit toujours être assoupli et suivi d’une attitude positive. Tout comme nous, les chiens sont des créatures sensibles. gardez la tête à l’horizontale quand vous enseignez, car les chiens peuvent ressentir vos émotions et réagir en conséquence.par ailleurs en plus d’études récentes prouvent que le renforcement positif des chiens est beaucoup plus efficace et, finalement, plus fructueux que le dressage impliquant la domination et la punition. Certaines de ces études scientifiques ont même prouvé que la formation impliquant une punition créait en fait d’autres manières questions – sûrement un travail qu’aucun gardien de chien n’a délibérément cherché à atteindre. Une étude intitulée ‘ De l’importance de la cohérence dans la formation des chiens ‘ a été menée à l’Université de Southampton au Royaume-Uni et à l’Université des sciences de la vie en Norvège. Il a été mis en ligne dans le Journal of Veterinary Behavior : Applications cliniques et recherche en mai 2007. Le but de l’étude était de mesurer si la punition était un facteur de risque pour les agissements questions, et l’effet combiné sur l’obéissance et les manières problématiques spécifiques de la rétribution, de la punition, des attitudes et de la structure des règles. La structure des règles est définie comme la permissivité par rapport à la rigueur et la cohérence dans l’application des règles. L’étude a montré que la punition est en corrélation négative avec discipline et positive avec les problèmes d’entraînement. La structure des règles, y compris la constance des propriétaires, était associée à des niveaux plus élevés d’obéissance et à moins de problèmes d’entraînement. Dans une autre étude réalisée à l’Université de Bristol au Royaume-Uni et publiée dans le Journal of Veterinary Behavior de septembre-octobre 2008 : Applications cliniques et recherche, les résultats suggèrent que les chiens dressés uniquement avec un renforcement concret présentaient moins de comportements questions. de plus, les chiens dont le propriétaire a eu recours à la punition à l’entraînement étaient beaucoup plus susceptibles de montrer une réaction de peur aux autres chiens.Rappelez-vous que vous aurez besoin de passer quelques minutes chaque jour pour constituer votre chien, communes voisines dix minutes. sélectionnez des mots simples que le chien comprend immédiatement et faites-lui un rappel des commandes et trucs qu’il a déjà apprises, en y ajoutant une nouvelle. pour terminer, veillez à la qualité de son cadre pendant son éducation. le chien est plus aisément distrait s’il se trouve entouré par des stimuli. Par conséquent, n’essayez pas de le dresser dans un parc. Cela risquerait d’être très décevant pour vous de voir de quelle façon il va trotter après d’autres chiens au lieu de suivre vos directives. Comme la patience est la clé dans la formation de votre chien, il est préférable de le dresser dans un endroit calme comme dans votre maison.basée sur le conditionnement, la méthode du clicker training est particulièrement classique. Elle consiste à associer dans la tête du chien le bruit léger du clicker à une rétribution. dans ce but, il suffit de marquer le moment où votre chien adopte un agissement approprié. Par exemple, si vous lui réclamer de se coucher et qu’il obéit, vous cliquerez et le récompenserez en ligne avec une douceur. La seule difficulté se trouve dans le fait de cliquer dans le bon timing. Les atouts : le chien est attentif au dressage et sait que pour être récompensé, il doit adopter le bon agissement. La communication est meilleure entre le chien et son éducateur et il n’y a pas de rapport de force. Les problème technique : le chien n’obéit pas à la parole, mais au clicker. Cela peut être problématique dans la vie de tous les jours, car il vous faudra alors toujours avoir votre clicker avec vous.L’entraînement devrait être un bonheur pour vous et votre chien. Certes, il y a souvent des challenges à relever quand vous travaillez à améliorer vos manières, mais si vous vous sentez souvent frustré par votre chien, il est temps d’obtenir de l’aide. La frustration n’est qu’à quelques degrés de la colère et vous ne serez sans aucun doute pas en mesure de faire des progrès en essayant d’entraîner votre chien quand vous vous sentez contrarié. Vous devriez aussi installer de contacter un professionnel si votre chien présente un comportement qui vous rend nerveux ( comme grogner ou mordre ), surtout si vous avez de jeunes enfants à la maison. Il est plus sûr de commencer à modifier le comportement avec un professionnel lorsqu’un chien commence à montrer des réactions importun plutôt que d’attendre qu’ils prennent racine.il existe de multiples techniques pour apprendre à dresser son chien. Si certaines sont efficaces, d’autres, en revanche, sont irrespectueuses de l’animal et dans certains cas même menaçantes. de toute manière, peut importe la technique que vous allez choisir pour votre compagnon, vous devez vous efforcer de réaliser l’entraînement dans l’harmonie et le respect. Votre animal est votre partenaire, pas votre ennemi.