➠ Forum Chasse et Chien :: dressage – Concepts d’éducation canine

3.5 (77%) 22 votes

Techniques de dressage pour jeune chien


Êtes-vous prêt à commencer le éducation votre chien ou bébé chien ? Un bon entraînement et une bonne socialisation sont les besoins de base de votre chien. il est recommandé de débuter à dresser votre chien le plus tôt possible. Au début, le dressage d’un chien peut s’avérer assez compliqué, surtout si c’est votre premier chien. La vérité est que dresser votre chien est un très grand projet. Si vous le faites phase par étape, vous aurez la tâche beaucoup moins intimidante. Voici quelques renseignements pour vous aider à démarrer : Lancez un programme d’obéissance canine : apprenez à constituer les fondements de base avant de commencer à dresser votre chien. Renforcement positif : il existe de multiples méthodes différentes de dresser un chien, mais la plupart des professionnels canins s’entendent pour dire que la manière positive est la meilleure pour le chien et le dompteur. Entraînez votre chien avec l’aide de jeux : Entraîner votre chien devrait être passionnant ! Tout le monde sait qu’il est plus facile d’apprendre quand on s’amuse bien, alors testez d’intégrer des petits jeux à votre programme de dressage animalière. Six semaines pour un chien bien dressé : grâce à cet échéancier comme guide, vous pouvez enseigner les bases à votre chien en six semaines environ. Besoin d’aide pour le éducation des chiens ? Songez à demander l’aide d’un dresseur de chiens. Essayez des cours en groupe et/ou des leçons publiques.il existe aujourd’hui 2 écoles en terme d’éducation canine et ce aussi bien chez les comportementalistes que chez les éducateurs canins. La première ( dite traditionnelle ) se base sur d’anciennes théories selon lesquelles le chien essaie de dominer son éducateur. Par exemple, le chien qui saute, le chien qui vient êtes à la recherche de caresses, qui met la patte sur votre genou, qui ne veut pas donner un os ou son jouet, chercherait constamment à monter dans la hiérarchie. Il est, selon cette première groupe scolaire, important de montrer qui est le chef et de dominer l’animal. Les partisans de cette méthode, vont, dès lors, mettre en place leur programme d’éducation autour de ce principe hiérarchique ( manger avant le chien, faire des exercices de soumission, le mettre sur le dos, interdire l’accès aux fauteuils, etc ). La seconde groupe scolaire ( dite nouvelle ou systémique ) à laquelle, aujourd’hui, nous adhérons complètement, a démontré que les anciennes analyses étaient basées sur des observations erronées. Des recherches plus récentes démontrent qu’il n’y a pas de lien de dominance entre 2 espèces différentes. le chien est un animal social avec des tags parfois très divers des nôtres. La méconnaissance de ces codes est source d’incompréhension réciproque. votre chien cherche surtout la sécurité et à s’intégrer dans la mobile de famille. Certaines techniques de communication particulier, permettent de construire une relation basée sur la collaboration et la confiance.Les particularités quant au moment où un chiot doit suivre un dressage formel ont changé pour tenir compte des périodes critiques de socialisation du chien. Les conseils traditionnels suggéraient d’attendre qu’un chiot reçoive une série complète de vaccins, mais on comprend dorénavant que le risque de sous-socialisation durant cette cruciale période de développement l’emporte de loin sur le risque de maladie potentielle. Selon l’American Veterinary Society of Animal Behavior, les chiots peuvent commencer les cours de socialisation dès l’âge de sept à 8 semaines. Les chiots devraient recevoir au minimum une série de vaccins au moins sept jours avant le premier cours et un premier vermifuge et devraient être maintenus à jour vis-à-vis des vaccins.il y a aujourd’hui 2 écoles en terme d’éducation canine et ce aussi bien chez les comportementalistes que chez les éducateurs consacrés au chien. La première ( dite classique ) se base sur d’anciennes théories selon lesquelles le chien tente de dominer son éducateur. Par exemple, le chien qui saute, le chien qui vient êtes à la recherche de caresses, qui met la patte sur votre genou, qui ne veut pas donner un os ou son jouet, chercherait constamment à monter dans la hiérarchie. Il est, selon cette première groupe scolaire, important de montrer qui est le maître et de dominer l’animal. Les partisans de cette méthode, vont, dès lors, gérer leur programme d’éducation autour de ce idée hiérarchique ( manger avant le chien, réaliser des exercices de requête, le mettre sur le dos, interdire l’accès aux fauteuils, etc ). La deuxième école ( dite nouvelle ou systémique ) à laquelle, aujourd’hui, nous adhérons complètement, a démontré que les anciennes études étaient basées sur des observations erronées. Des recherches plus récentes démontrent qu’il n’y a pas de lien de dominance entre 2 espèces différentes. le chien est un animal social avec des pixels dans certains cas très différents des nôtres. La méconnaissance de ces codes est source d’incompréhension mutuelle. votre chien cherche surtout la sécurité et à s’intégrer dans la dynamique familiale. Certaines techniques de communication spécifique, aident à construire une relation basée sur la collaboration et la confiance.n’oubliez pas qu’un chien reste un animal et qu’il peut avoir des monologues inattendues voire dangereuses dans certaines situations. Il est donc important de pouvoir le maîtriser. Si vous avez des enfants par exemple ou si vous vous promenez dans un lieu public, être compétente pour maîtriser son chien est important.fondée sur le conditionnement, la méthode du clicker training est particulièrement populaire. Elle se résume à associer dans la tête du chien le bourdonnement du clicker à une rétribution. dans ce but, il est nécessaire de marquer le moment où votre chien adopte un comportement approprié. Par exemple, si vous lui réclamer de se coucher et qu’il obéit, vous cliquerez et le récompenserez sans attente avec une sucrerie. La seule difficulté réside dans le fait de cliquer au bon moment. Les atouts : le chien est attentif au éducation et sait que pour être récompensé, il doit adopter le bon agissement. La communication est meilleure entre le chien et son maître et il n’y a pas de rapport de puissance. Les contraintes : le chien n’obéit pas à la parole, mais au clicker. Cela peut être problématique dans la vie quotidienne, car il vous faudra alors toujours avoir votre clicker avec vous.Si vous n’avez pas encore appris à votre chien à vous ignorer mais qu’il ne fait pas pour autant ce que vous attendez de lui, vous avez sûrement un soucis de communication. Si votre chien ne réagit pas à vos directives, il y a de fortes chances qu’il ne comprenne pas un mot de ce que vous lui dîtes. Souvenez-vous que vos directives doivent être simple, exprimés de façon clair et précise. Choisissez des exercices simples pour commencer. En cas de blocage sur un exercice, passez à quelque chose de plus simple et revenez y ultérieurement. Souvenez-vous aussi que toutes les personnes en contact avec votre chien doivent utiliser le même vocabulaire pour ne pas le perturber.En fin de compte, dresser un chien n’est pas une svelte affaire. C’est des cheminement pour apprendre à la bête à respecter l’autorité de son dresseur. Ainsi il est conseillé de connaître les meilleures techniques à employer, pour les apprendre très tôt à son animal domestique. Cela veut donc dire lui enseigner de quelle façon obéir aux ordres basiques, lui apprendre de quelle manière être saine, se comporter en société, etc. En dehors de ces techniques, les experts donnent aussi des conseils en ce qui concerne la marche à suivre. dans tous les cas, il faut éviter d’être violent ou méchant avec le chien. Le pouvoir du matériel n’est pas non plus à sous-estimer, dans le éducation du chien. Voila donc autant d’éléments à connaître, pour apprendre les bonnes façons à son chien.