Vita & Virginia: la rencontre avec Christine Orban – Méthodologie pour éduquer un chien

4.5 (79%) 29 votes

Techniques d’élevage pour chien


le chien est un animal intelligent. Il vous suffit de lui demander de réaliser des mouvements à répétition pour qu’il saisisse ce dernier. il est important de évidemment quelques techniques pour améliorer cet apprentissage. Une partie gratifiante de la possession d’un chien est d’entraîner votre chien avec succès. l’élevage est le meilleur moyen de produire des liens avec votre chien et pourra vous aider à établir une bonne relation avec lui. Qu’ils soient jeunes ou vieux – tous les chiens peuvent disposer de l’apprentissage de quelques commandes de base. Un comportementaliste qualifié peut vous aider avec des problèmes de agissement comme l’aboiement excessif, l’agressivité, la démolition et les phobies.il y a aujourd’hui 2 écoles en terme d’éducation canine et ce aussi bien chez les comportementalistes que chez les éducateurs pour chien. La première ( dite classique ) se base sur d’anciennes théories selon lesquelles le chien essaie de dominer son dresseur. Par exemple, le chien qui saute, le chien qui vient êtes à la recherche de caresses, qui met la patte sur votre genou, qui ne veut pas donner un os ou son jouet, chercherait constamment à grimper dans la hiérarchie. Il est, selon cette première école, important de montrer qui est le maître et de dominer l’animal. Les partisans de cette méthode, vont, dès lors, organiser leur programme d’éducation autour de ce idée hiérarchique ( manger avant le chien, réaliser des exercices de soumission, le mettre sur le dos, proscrire l’accès aux fauteuils, etc ). La seconde école ( dite nouvelle ou systémique ) à laquelle, aujourd’hui, nous adhérons complètement, a prouvé que les anciennes études scientifiques étaient basées sur des observations erronées. Des recherches plus récentes démontrent qu’il n’y a pas de lien de dominance entre 2 espèces différentes. le chien est un animal social avec des codes parfois très divers des nôtres. La méconnaissance de ces codes est source d’incompréhension réciproque. votre chien recherche surtout la sécurité et à s’intégrer dans la mobile familiale. Certaines techniques de communication particulier, permettent de développer une relation basée sur la collaboration et la confiance.Tout le monde n’est pas en accord sur la meilleure façon d’aborder l’éducation canine. Le consensus parmi les formateurs très en vogue actuellement se caractérise par l’utilisation du renforcement concret et évite grandement le renforcement et la punition négative. L’idée est qu’un chien est plus susceptible d’obéir systématiquement si sa réaction initiale envers vous n’est pas la peur. Il peut parfois être nécessaire d’être rigoureux si le chien fait quelque chose qui le met en danger, mais tout choc verbal violent doit toujours être assoupli et suivi d’une attitude positive. Tout comme nous, les chiens sont des créatures sensibles. gardez la tête à l’horizontale dès que vous enseignez, car les chiens peuvent ressentir vos émotions et réagir donc.Comme vous pouvez vous en douter, aucune technique n’est parfaite. Vous connaissez mieux que quiconque votre animal domestique, donc vous obtiendrez naturellement les techniques qui auront les meilleurs résultats. Le plus populaire est le renforcement concret pour ses retombées bons et élevées et parce qu’il n’est pas gênant pour le chien ( par exemple, nous vous conseillons vivement de ne pas utiliser la punition ou les bijoux étrangleurs ). Il se peut que cette méthode de renforcement positif ne soit pas efficace, et si cela se produit, il convient de prendre rendez vous avec un spécialiste, car il est envisageable que vous ne l’ayez pas mené à bien ou que votre chien apprenne un peu plus lentement.Rappelez-vous que vous aurez besoin de passer quelques minutes chaque jour pour constituer votre chien, environs 10 minutes. choisissez des mots simples que le chien comprend sans attente et faites-lui un rappel des commandes et trucs qu’il a déjà apprises, en y ajoutant une nouvelle. pour finir, veillez à la qualité de son environnement son dressage. le chien est plus facilement distrait s’il se trouve entouré par des stimuli. Par conséquent, n’essayez pas de le dresser sur un terrain. Cela risquerait d’être très frustrant pour vous de voir de quelle façon il va trotter après d’autres chiens au lieu de suivre vos indications. Comme la patience est la clé dans la formation de votre chien, il convient de le dresser dans un endroit calme comme dans votre logement.basée sur le conditionnement, la méthode du clicker training est particulièrement célèbre. Elle consiste à faire une association dans la tête du chien le bruit du clicker à une récompense. dans ce but, il suffit de marquer le moment où votre chien adopte un agissement approprié. Par exemple, si vous lui réclamer de se coucher et qu’il obéit, vous cliquerez et le récompenserez en direct avec une sucrerie. La seule difficulté est existant dans le fait de cliquer dans le bon timing. Les atouts : le chien est attentif au dressage et sait que pour être récompensé, il doit adopter le bon agissement. La communication est meilleure entre le chien et son maître et il n’y a pas de rapport de puissance. Les problème technique : le chien n’obéit pas à la parole, mais au clicker. Cela peut être problématique dans la vie de tous les jours, car il vous faudra alors toujours avoir votre clicker avec vous.Ces 5 principes de base sont cruciaux : encouragez votre chien dans le bon timing, ne laissez pas votre chien ignorer vos directives, soyez clair, pratiquez un peu tous les jours, pratiquez dans différents environnements. Ces principes sont applicables à tous les chiens. quel que soit l’exercice sur lequel vous travaillez avec votre chien, si votre technique est bonne mais que vous n’avez pas de succès, il y a de fortes chances que vous ne respectiez pas l’un de ces principes. Si vous pensez respecter ces principes mais que vous n’avez pas de retombées, ce sont sûrement vos techniques de dressage qui ne sont pas efficaces. dans ce cas n’oubliez pas qu’il y a des formations pour ça.En fin de compte, dresser un chien n’est pas une fine affaire. C’est des processus pour apprendre à la bête à respecter l’autorité de son dresseur. Ainsi il est conseillé de savoir les meilleures techniques à employer, pour les apprendre très tôt à son animal domestique. Cela veut donc dire lui enseigner de quelle façon obéir aux ordres basiques, lui apprendre de quelle façon être nettoyée, fonctionner en société, etc. En dehors de ces techniques, les experts donnent aussi des conseils en ce qui concerne la marche à suivre. dans tous les cas, il faut éviter d’être violent ou méchant avec le chien. Le pouvoir du matériel n’est pas non plus à sous-estimer, dans le dressage du chien. Voila donc autant d’éléments à prendre en compte, pour apprendre les bonnes manières à son chien.