Eurocks mâchoires du premier jour – Dresser efficacement son chien

4.4 (75%) 27 votes

Gérer son chien au jour le jour


votre chien est un animal intelligent. Il vous suffit de lui demander de faire des mouvements à répétition pour qu’il saisisse ce dernier. il est important de évidemment quelques techniques pour améliorer cet éducation. Une partie gratifiante de la possession d’un chien est d’entraîner votre chien avec succès. l’éducation est le meilleur moyen de créer des liens avec votre chien et vous aidera à constituer une bonne relation avec lui. Qu’ils soient jeunes ou vieux – tous les chiens peuvent profiter de l’apprentissage de quelques commandes de base. Un comportementaliste qualifié peut vous aider avec des problèmes de comportement comme l’aboiement excessif, l’agressivité, la démolition et les phobies.Les chiens sont des étudiants enthousiastes dès leur plus jeune âge ( certains éleveurs commencent même la formation de base avec des chiens de cinq semaines seulement ), il n’est donc jamais trop tôt pour débuter la formation. Vous pouvez démarrer du bon pied en lui apprenant les bonnes façons dès le moment où vous le ramenez à la maison. Chaque interaction que vous avez avec votre chiot est une occasion d’apprentissage, et avec des directives douces, vous pouvez l’aider à appréhender des leçons importantes comme comment accueillir de nouveaux amis exempte de toutes sauter, de quelle manière attendre tranquillement le repas et quoi faire avec ces une denture de chiot. Interagir avec votre chien d’une façon qui intègre les bonnes manières dans son existence de tous les jours prépare le terrain pour l’entraînement futur. de plus, il est plus aisé d’ajouter des réactions positifs au registre de votre nouveau chien que de ‘ déséduquer ‘ les attitudes négatifs.Les mauvaises surprises quant au moment où un chiot doit suivre un dressage formel ont évolué pour tenir compte des périodes critiques de socialisation du chien. Les conseils traditionnels suggéraient d’attendre qu’un chiot reçoive une série intégrale de vaccins, mais on contient désormais que le risque de sous-socialisation durant cette cruciale période de développement l’emporte de loin sur le risque de maladie éventuelle. Selon l’American Veterinary Society of Animal Behavior, les chiots peuvent débuter les cours de socialisation dès l’âge de sept à 8 semaines. Les chiens devraient recevoir au minimum une série de vaccins au moins sept jours avant le premier cours et un premier vermifuge et devraient être maintenus à jour au sujet des vaccins.il y a aujourd’hui 2 écoles en terme d’éducation canine et ce aussi bien chez les comportementalistes que chez les éducateurs canins. La première ( dite classique ) se base sur d’anciennes théories selon lesquelles le chien essaie de dominer son maître. Par exemple, le chien qui saute, le chien qui vient êtes à la recherche de caresses, qui met la patte sur votre genou, qui ne veut pas donner un os ou son jouet, chercherait constamment à monter dans la hiérarchie. Il est, selon cette première école, important de montrer qui est le chef et de dominer l’animal. Les partisans de cette méthode, vont, dès lors, mettre en place leur programme d’éducation autour de ce base hiérarchique ( manger avant le chien, faire des exercices de demande, le mettre sur le dos, interdire l’accès aux fauteuils, etc ). La seconde groupe scolaire ( dite nouvelle ou systémique ) à laquelle, aujourd’hui, nous adhérons complètement, a prouvé que les anciennes études scientifiques étaient basées sur des observations erronées. Des recherches plus récentes démontrent qu’il n’y a pas de lien de dominance entre 2 espèces différentes. le chien est un animal social avec des tags parfois très différents des nôtres. La méconnaissance de ces codes est réelle origine d’incompréhension mutuelle. votre chien recherche surtout la sécurité et à s’intégrer dans la dynamique familiale. Certaines techniques de communication particulier, aident à développer une relation basée sur la collaboration et la confiance.pensez qu’un chien reste un animal et qu’il peut avoir des monologues inattendues voire redoutables dans certains cas. Il est donc majeur de pouvoir le maîtriser. Si vous avez des enfants par exemple ou si vous vous promenez dans un lieu public, être capable de maîtriser son chien est essentiel.L’entraînement au clicker est une forme courante de renforcement concret. Cette méthode d’entraînement simple et efficiente utilise un clicker, qui est une bande de métallique à l’intérieur d’une petite boîte en matière plastique qui émet un son de clic distinct lorsqu’elle est pressée. Le clic est beaucoup plus rapide et distinct que de dire ‘ bon chien ‘ et beaucoup plus efficace que d’employer des confiseries seules. Pour enseigner à un chien la signification du clic, une friandise est caractéristique en direct après le clic. une fois que le chien fait connaître les sensations positifs du cliquetis, le cliquetis lui-même procède comme un renforcement conditionné. Les sélecteurs se trouvent dans la plupart des grandes animaleries et sont plutôt bon marché. Vous pouvez facilement dresser votre chien pour qu’il réagisse au clicker. Vous pourrez ensuite passer à la formation de base et à la formation continue.Si vous n’avez pas encore appris à votre chien à vous ignorer mais qu’il ne fait pas pour autant ce que vous attendez de lui, vous avez sûrement un soucis de communication. Si votre chien ne réagit pas à vos directives, il y a de fortes probabilités qu’il ne comprenne pas un mot de ce que vous lui dîtes. Souvenez-vous que vos ordres doivent être simple, exprimés de manière clair et nette. Choisissez des exercices simples pour débuter. En cas de blocage sur un mouvement, passez à quelque chose de plus facile et revenez y dans les semaines à venir. Souvenez-vous aussi que toutes les personnes en contact avec votre chien doivent utiliser le même lexique pour ne pas le perturber.il existe de nombreuses techniques pour apprendre à dresser son chien. Si certaines sont efficaces, d’autres, par contre, sont irrespectueuses de l’animal et dans certains cas même menaçantes. dans tous les cas, peut importe la technique que vous allez choisir pour votre compagnon, vous devez vous efforcer de réaliser l’entraînement dans l’harmonie et le respect. Votre animal est votre partenaire, pas votre ennemi.