☢ Accueil – Élevage des brumes de Kalhan – Concepts d’éducation canine

3.6 (92%) 25 votes

Techniques d’éducation pour chiot


Éduquer son chien est impératif dès son plus âge : cela pourra vous éviter bien des ennuis lors des promenades notamment et pendant la phase de socialisation. de plus, bosser l’obéissance permet de améliorer le lien avec votre animal et de faciliter votre ‘ vie à deux ‘. Loin d’être une corvée pour lui, apprendre est aussi une source de bonheur pour le chien, qui adore par nature plaire son éducateur et passer du temps avec lui. Alors autant mettre à profit astucieusement les moments que vous allez lui consacrer ! Voici quelques conseils pour débuter à bosser son obéissance, et la marche à suivre pour lui apprendre les directives de base, étape dont on ne peut se passer de son dressage : une fois acquis, ils seront un précieux atout pour lui comme pour vous.Les chiens sont des élèves enthousiastes dès leur plus jeune âge ( certains éleveurs commencent même la formation de base avec des chiots de cinq semaines seulement ), il n’est donc jamais trop tôt pour commencer la formation. Vous pouvez démarrer du bon pied en lui apprenant les bonnes manières dès le moment où vous le ramenez à la maison. Chaque interaction que vous avez avec votre chien est une occasion d’apprentissage, et avec des directives soyeuses, vous pouvez l’aider à appréhender des leçons importantes comme comment adopter de nouveaux amis exempte de toutes sauter, de quelle façon attendre tranquillement le repas et quoi faire avec ces dents de chiot. Interagir avec votre chien d’une façon qui intègre les bonnes manières dans sa vie de tous les jours prépare le terrain pour l’entraînement futur. de plus, il est plus simple d’ajouter des agissements positifs au registre de votre chien que de ‘ déséduquer ‘ les manières négatifs.Les particularités quant au moment où un chiot doit suivre un éducation formel ont évolué pour tenir compte des périodes critiques de socialisation du chien. Les conseils traditionnels suggéraient d’attendre qu’un bébé chien reçoive une série complète de vaccins, mais on inclut maintenant que le risque de sous-socialisation pendant cette importante période de développement gagne de loin sur le risque de maladie éventuelle. Selon l’American Veterinary Society of Animal Behavior, les chiens peuvent débuter les cours de socialisation dès l’âge de sept à huit semaines. Les chiots devraient recevoir au moins une série de vaccins au moins sept jours avant le premier cours et un premier vermifuge et devraient être maintenus à jour vis-à-vis des vaccins.il y a aujourd’hui 2 écoles en matière d’éducation canine et ce aussi bien chez les comportementalistes que chez les éducateurs canins. La première ( dite traditionnelle ) se base sur d’anciennes théories selon lesquelles le chien essaie de dominer son dresseur. Par exemple, le chien qui saute, le chien qui vient êtes à la recherche de caresses, qui met la patte sur votre genou, qui ne veut pas donner un os ou son jouet, chercherait constamment à monter dans la hiérarchie. Il est, selon cette première groupe scolaire, important de montrer qui est le chef et de dominer l’animal. Les partisans de cette méthode, vont, dès lors, mettre en place leur programme d’éducation autour de ce idée hiérarchique ( manger avant le chien, faire des exercices de demande, le mettre sur le dos, proscrire l’accès aux fauteuils, etc ). La seconde groupe scolaire ( dite nouvelle ou systémique ) à laquelle, aujourd’hui, nous adhérons totalement, a prouvé que les anciennes analyses étaient basées sur des observations erronées. Des recherches plus récentes démontrent qu’il n’y a pas de lien de prédominance entre 2 espèces différentes. le chien est un animal social avec des pixels parfois très différents des nôtres. La méconnaissance de ces codes est source d’incompréhension réciproque. le chien recherche surtout la sécurité et à s’intégrer dans la dynamique de famille. Certaines techniques de communication particulier, aident à développer une relation basée sur la collaboration et la confiance.sachez qu’un chien reste un animal et qu’il peut avoir des commentaires inattendues et même dangereuses dans certaines situations. Il est donc essentiel de pouvoir le maîtriser. Si vous avez des enfants par exemple ou si vous vous promenez dans un lieu public, être capable de maîtriser son chien est important.basée sur le conditionnement, la méthode du clicker training est spécialement populaire. Elle revient à associer dans la tête du chien le bourdonnement du clicker à une récompense. dans cet objectif, il est nécessaire de marquer le moment où votre chien adopte un agissement approprié. Par exemple, si vous lui réclamer de s’allonger et qu’il obéit, vous cliquerez et le récompenserez en ligne avec une sucrerie. La seule difficulté réside dans le fait de cliquer au bon moment. Les atouts : le chien est attentif au éducation et sait que pour être récompensé, il doit adopter le bon agissement. La communication est meilleure entre le chien et son maître et il n’y a pas de rapport de puissance. Les problème technique : le chien n’obéit pas à la parole, mais au clicker. Cela peut être problématique dans la vie quotidienne, car il vous faudra alors toujours avoir votre clicker avec vous.Si vous servez vous les bonnes techniques d’éducation, votre chien apprendra en s’amusant. Pour qu’elles soient vraiment efficaces il est préférable de dresser votre chien tous les jours. nL’idéal étant de pratiquer un ou deux exercices journalier sur une écourtée durée. Votre chien aura sûrement du mal à rester concentré au début, soyez rassurés c’est normal. nN’oubliez pas de l’encourager à chaque fois qu’il vous regarde. Vous verrez qu’une fois que votre chien aura acquis ce réflexe les choses seront de plus en plus faciles pour vous. Avec le temps votre chien sera de plus en plus attentif et de plus en plus longtemps. Vous pourrez ainsi apprendre une infinité de choses à votre chien.une fois que votre chien a maîtrisé toutes les bases, vous pouvez envisager de passer à un niveau plus avancé. Ces challenges aideront votre chien à rester actif, en forme et stimulé mentalement. par ailleurs, ils vous aideront à renforcer le lien que vous partagez avec votre compagnon animalière. Rappelez-vous que la formation est un processus continu. Vous ne serez jamais complètement complet. il est important de continuer à bosser sur l’entraînement d’obéissance tout au long de la vie de votre chien. Les personnes qui apprennent une langue à un jeune âge mais qui cessent de la parler risquent de l’oublier en grandissant. Il en va de même pour votre chien : utilisez-le ou perdez-le. Courir à travers les news et les directives les plus élémentaires les assistera à demeurer coûts dans l’esprit de votre chien. de plus, c’est une excellente façon de passer du temps avec votre chien.