☺ conseils pour dresser votre chien – Techniques pour élever votre chien

4.3 (79%) 33 votes

Techniques d’apprentissage pour chiot


Dresser un chien consiste surtout à conditionner l’animal à essayer des exercices répétitifs dans un contexte plus ou moins varié comme « assis », « allongé », ‘ pas bouger ‘, ‘ donner la patte ‘, ‘ apporter ‘, ‘ pister ‘, … sur ordre de son éducateur. Il est possible de dresser un chien en tant que chien guide d’aveugle, chien d’aide, chien détecteur de drogue, chien d’intervention, chien de concours, … l’éducation utilise des techniques plus ou moins gentilles selon les dresseurs. Ces exercices peuvent aussi s’apprendre dans une groupe scolaire d’éducation, aussi appelée centre ou bien encore club d’éducation canine ou club de race. Mais attention ! l’éducation réalisée avec des techniques inadaptées ne permet pas d’établir une relation de confiance et a souvent des impressions pernicieux. Les chiens sont des animaux judicieux et la plupart d’entre eux aiment apprendre, alors l’entraînement peut être le meilleur moyen de les empêcher de s’ennuyer.il existe aujourd’hui 2 écoles en terme d’éducation canine et ce aussi bien chez les comportementalistes que chez les éducateurs canins. La première ( dite traditionnelle ) se base sur d’anciennes théories selon lesquelles le chien essaie de dominer son éducateur. Par exemple, le chien qui saute, le chien qui vient voulez profiter des caresses, qui met la patte sur votre genou, qui ne veut pas donner un os ou son jouet, chercherait constamment à monter dans la hiérarchie. Il est, selon cette première groupe scolaire, important de montrer qui est le maître et de dominer l’animal. Les partisans de cette méthode, vont, dès lors, organiser leur programme d’éducation autour de ce idée hiérarchique ( manger avant le chien, faire des exercices de requête, le mettre sur le dos, interdire l’accès aux fauteuils, etc ). La deuxième école ( dite nouvelle ou systémique ) à laquelle, aujourd’hui, nous adhérons entièrement, a prouvé que les anciennes études étaient basées sur des observations erronées. Des recherches plus récentes démontrent qu’il n’y a pas de lien de dominance entre 2 espèces différentes. votre chien est un animal social avec des tags parfois très différents des nôtres. La méconnaissance de ces codes est source d’incompréhension mutuelle. le chien cherche surtout la sécurité et à s’intégrer dans la mobile de famille. Certaines techniques de communication spécifique, permettent de créer une relation basée sur la collaboration et la confiance.Tout le monde n’est pas de votre avis sur la meilleure façon d’aborder l’éducation canine. Le consensus parmi les formateurs modernes se caractérise par l’utilisation du renforcement concret et écarte grandement le renforcement et la punition négative. L’idée est qu’un chien est plus susceptible d’obéir systématiquement si sa réaction initiale envers vous n’est pas la peur. Il peut parfois être nécessaire d’être rigoureux si le chien fait quelque chose qui le met en danger, mais tout choc verbal violent doit toujours être assoupli et suivi d’une attitude positive. Tout comme nous, les chiens sont des entités sensibles. préservez la tête à l’horizontale dès que vous enseignez, car les chiens peuvent ressentir vos émotions et réagir par conséquent.Bien qu’il existe de nombreuses techniques d’éducation animalier, toutes peuvent être classées en deux grandes catégories : les techniques basées sur des théories d’apprentissage et les techniques animalier basées sur l’éthologie canine. Les techniques basées sur les théories de l’apprentissage sont centrées sur la modification du comportement animalier, en accordant moins d’importance au agissement emblématique de l’espèce canine. Pendant ce temps, les techniques basées sur l’éthologie canine se concentrent sur le comportement naturel emblématique d’un chien, donnant la priorité à l’établissement de hiérarchies de prédominance et accordant moins d’importance aux théories d’apprentissage. Les techniques qui incluent la violence et les abus envers les chiens ne devraient pas être autorisées et ne devraient même pas être considérées dans les techniques modernes des chiens. Agir délibérément contre le bien-être de notre chien peut avoir des conséquences très .sachez qu’un chien reste un animal et qu’il peut avoir des monologues inattendues voire redoutables dans certaines situations. Il est par conséquent important de pouvoir le maîtriser. Si vous avez des enfants par exemple ou si vous vous promenez dans un lieu public, être compétente pour maîtriser son chien est important.L’entraînement au clicker est une forme courante de renforcement concret. Cette méthode d’entraînement simple et efficiente utilise un clicker, qui est une bande de métallique à l’intérieur d’une petite boîte en matière plastique qui émet un son de clic distinct lorsqu’elle est pressée. Le clic est beaucoup plus rapide et distinct que de dire ‘ bon chien ‘ et beaucoup plus infaillible que d’employer des gâteries seules. Pour enseigner à un chien la signification du clic, une gâterie est caractéristique en ligne après le clic. dès lors que que le chien fait connaître les sensations positifs du cliquetis, le cliquetis lui-même se conduit comme un renforcement conditionné. Les sélecteurs se trouvent dans la plupart des grandes animaleries et sont relativement bon marché. Vous pouvez facilement dresser votre chien pour qu’il réagisse au clicker. Vous pourrez ensuite passer à la formation de base et à la formation continue.Ces 5 principes de base sont cruciaux : encouragez votre chien au bon moment, ne laissez pas votre chien ignorer vos ordres, soyez clair, pratiquez un peu tous les jours, pratiquez dans différents environnements. Ces principes sont applicables à tous les chiens. peu importe l’exercice sur lequel vous travaillez en ce moment avec votre chien, si votre technique est bonne mais que vous n’avez pas de succès, il y a de fortes probabilités que vous ne respectiez pas l’un de ces principes. Si vous pensez respecter ces principes mais que vous n’avez pas de retombées, ce sont sûrement vos techniques d’éducation qui ne sont pas énergiques. dès lors n’oubliez pas qu’il y a des formations pour ça.la plupart des gens reculent d’horreur devant le mot punition, mais sur la planète de l’éducation canine, cela sous-entend simplement l’acte d’essayer de réduire un comportement. Cela ne veut pas dire être méchant avec votre chien ou lui amputer le pouvoir d’achat d’une famille de quelque façon que cela soit. Certaines ‘ punitions ‘ sont acceptables, comme le fait de tourner le dos ou de s’absenter du loisir. De même, tous les renforçateurs ne sont pas acceptables dans l’esprit de la plupart des gens, comme l’arrêt d’un collier de choc électrique lorsque votre chien revient dans une limite imaginaire ou arrêt d’aboyer. Cependant, pour façonner et entraîner la conduite de votre chien, il faudra utiliser à la fois des punisseurs et des renforts. C’est à vous de décider de quelle façon vous allez vous y prendre et vous devez certainement être conscient que vous devez le faire d’une manière humaine et éthique. Vous ne pouvez pas toujours vanter et renforcer, dans certains cas il faudra punir, mais en utilisant seulement pauses, des yeux sévères et en ignorant les attitudes non escomptés. Sachez que les techniques que vous choisissez pour le éducation auront un impact gros sur la passion et la confiance que votre chien vous accorde. par des méthodes de l’homme et éthiques, votre chien apprendra à se sentir de façon sécurisé et protégé autour de vous et sera plus disposé à travailler avec vous et à apprendre.