▶ Et si un clic suffit, est-ce suffisant pour entraîner votre chien? La réponse ici! – Dresser son chien en douceur

4.7 (85%) 32 votes

Techniques d’éducation pour chiot


Dresser un chien consiste surtout à conditionner l’animal à tester des exercices répétitifs dans un contexte plus ou moins varié tels que « assis », « couché », ‘ pas bouger ‘, ‘ donner la patte ‘, ‘ apporter ‘, ‘ pister ‘, … sur ordre de son maître. Il est envisageable de dresser un chien en tant que chien guide d’aveugle, chien d’aide, chien détecteur de drogue, chien d’intervention, chien de concours, … le dressage utilise des techniques plus ou moins gentilles selon les dresseurs. Ces exercices peuvent aussi s’apprendre dans une école d’instruction, aussi appelée centre d’éducation ou encore club d’éducation canine ou club de espèce. Mais attention ! le dressage effectué avec des techniques inadaptées ne permet pas d’établir une relation de confiance et a souvent des effets pernicieux. Les chiens sont des animaux astucieux et la plupart d’entre eux adorent apprendre, alors l’entraînement peut être un excellent moyen de les empêcher de s’ennuyer.il y a aujourd’hui 2 écoles en matière d’éducation canine et ce aussi bien chez les comportementalistes que chez les éducateurs pour les toutous. La première ( dite traditionnelle ) se base sur d’anciennes théories selon lesquelles le chien essaie de dominer son éducateur. Par exemple, le chien qui saute, le chien qui vient voulez profiter des caresses, qui met la patte sur votre genou, qui ne veut pas donner un os ou son jouet, chercherait constamment à grimper dans la hiérarchie. Il est, selon cette première groupe scolaire, important de montrer qui est le chef et de dominer l’animal. Les partisans de cette méthode, vont, dès lors, gérer leur programme d’éducation autour de ce principe hiérarchique ( manger avant le chien, réaliser des exercices de demande, le mettre sur le dos, proscrire l’accès aux fauteuils, etc ). La seconde groupe scolaire ( dite nouvelle ou systémique ) à laquelle, aujourd’hui, nous adhérons entièrement, a prouvé que les anciennes analyses étaient basées sur des observations erronées. Des recherches plus récentes démontrent qu’il n’y a pas de lien de prédominance entre 2 espèces différentes. le chien est un animal social avec des tags dans certains cas très différents des nôtres. La méconnaissance de ces codes est réelle origine d’incompréhension mutuelle. le chien recherche surtout la sécurité et à s’intégrer dans la mobile familiale. Certaines techniques de communication spécialisé, permettent de réaliser une relation basée sur la collaboration et la confiance.la plupart des chiens n’auront pas à travailler un seul jour dans leur vie, mais cela ne veut pas dire que l’entraînement n’est pas aussi important. la plupart des chiens ont besoin d’être socialisés avec d’autres animaux de compagnie et d’autres personnes, il est donc fondamental de leur apprendre quelques façons et d’être disposé et capable d’écouter leur maîtres. Chaque chien devrait connaître les principes de base : s’asseoir, rester, intervenir et attendre. beaucoup de chiens apprécient aussi tirer sur leur laisse, ce qui peut être dangereux lorsqu’il y a de la glace. L’établissement d’une bonne communication est un élément majeur de toute bonne relation, et il est tout aussi essentiel de le faire sur un ton constant et positif.il existe aujourd’hui 2 écoles en matière d’éducation canine et ce aussi bien chez les comportementalistes que chez les éducateurs pour chien. La première ( dite classique ) se base sur d’anciennes théories selon lesquelles le chien tente de dominer son maître. Par exemple, le chien qui saute, le chien qui vient êtes à la recherche de caresses, qui met la patte sur votre genou, qui ne veut pas donner un os ou son jouet, chercherait constamment à monter dans la hiérarchie. Il est, selon cette première école, important de montrer qui est le chef et de dominer l’animal. Les partisans de cette méthode, vont, dès lors, mettre en place leur programme d’éducation autour de ce base hiérarchique ( manger avant le chien, réaliser des exercices de soumission, le mettre sur le dos, proscrire l’accès aux fauteuils, etc ). La deuxième groupe scolaire ( dite nouvelle ou systémique ) à laquelle, aujourd’hui, nous adhérons totalement, a prouvé que les anciennes études scientifiques étaient basées sur des observations erronées. Des recherches plus récentes démontrent qu’il n’y a pas de lien de prédominance entre 2 espèces différentes. votre chien est un animal social avec des codes dans certains cas très différents des nôtres. La méconnaissance de ces codes est réelle origine d’incompréhension réciproque. votre chien recherche surtout la sécurité et à s’intégrer dans la dynamique de famille. Certaines techniques de communication particulier, permettent de construire une relation basée sur la collaboration et la confiance.Pour encourager votre chien lorsqu’il agit correctement, vous devez le décerner. Mais attention si vous désirez que votre chien fasses le lien entre la récompense et ce qu’il vient de faire vous n’avez que quelques secondes pour lui conférer. Si votre chien s’assoie quand vous lui réclamer futile de sprinter à pour aller lui trouver une sucrerie ce sera trop tard. Pour dresser son chien il faut être prêt et le décerner sur-le-champs !L’entraînement au clicker, une forme courante de renforcement concret, est une méthode simple et efficiente d’entraînement des chiens. Bien qu’il soit toujours possible d’éduquer votre chien sans entraînement avec le clicker, beaucoup de gens le trouvent utile. Avec l’entraînement au clicker, vous pouvez facilement et efficacement enseigner à votre chien toutes sortes de commandes et d’astuces de base et avancées. Il est naturel et rapide d’apprendre à dresser votre chien avec le clicker. Certains chiens apprennent à ignorer leurs maîtres. En réalité, ils ne l’apprennent pas seul, c’est l’effet d’un médiocre éducation. Si vous répétez vos ordres durant toute la journée et que votre chien ne vous écoute pas, il va apprendre petit à petit que ce que vous dîtes n’a pas grande importance. Pour éviter cela vous devez apprendre à économiser vos ordres. Essayez de dresser votre chien une fois par 24h à l’aide de cette formation : Chien mode d’emploi. Faîtes en sorte que votre chien comprenne que quand vous donnez un ordre c’est mieux qu’il l’écoute ( dans certaines situations il en va de sa sécurité, de la votre, celle de les personnes vivant sous votre toit ou de votre entourage ).Si vous n’avez pas encore appris à votre chien à vous ignorer mais qu’il ne fait pas pour autant ce que vous retardez de lui, vous avez sûrement un soucis de communication. Si votre chien ne réagit pas à vos ordres, il y a de fortes probabilités qu’il ne comprenne pas un mot de ce que vous lui dîtes. Souvenez-vous que vos directives doivent être simple, exprimés de manière clair et précise. Choisissez des exercices simples pour commencer. En cas de blocage sur un exercice, passez à quelque chose de plus simple et revenez y dans les semaines à venir. Souvenez-vous aussi que toutes les personnes en contact avec votre chien doivent utiliser le même lexique pour ne pas le perturber.En fin de compte, dresser un chien n’est pas une mince affaire. C’est des process pour apprendre à l’animal à respecter l’autorité de son maître. Ainsi il est conseillé de savoir les meilleures techniques à employer, pour les apprendre très tôt à son animal domestique. Cela veut donc dire lui enseigner de quelle manière obéir aux directives basiques, lui apprendre de quelle façon être saine, marcher en société, etc. En dehors de ces techniques, les experts donnent aussi des conseils en ce qui concerne la marche à suivre. dans tous les cas, il faut éviter d’être méchant ou méchant avec le chien. Le pouvoir du matériel n’est pas non plus à sous-estimer, dans le éducation du chien. Voila donc autant d’éléments à connaître, pour apprendre les bonnes façons à son chien.