☢ Abus et animaux domestiques -Méthode pour éduquer toutou

3.7 (98%) 25 votes

Gérer son chiot au jour le jour


Éduquer son chien est impératif dès son plus âge : cela pourra vous éviter bien des soucis lors des balades notamment et la phase de socialisation. par ailleurs, bosser discipline permet de renforcer le lien avec votre animal et de aider votre ‘ vie à deux ‘. Loin d’être une tâche bien ennuyante pour lui, apprendre est aussi une réelle origine de contentement pour le chien, qui aime par nature plaire son maître et passer du temps avec lui. Alors autant mettre à profit adroitement les moments que vous allez lui consacrer ! Voici quelques conseils pour débuter à bosser son obéissance, et la marche à suivre pour lui apprendre les directives de base, phase dont on ne peut se passer de son dressage : une fois acquis, ils seront un précieux atout pour lui comme pour vous.Toute formation devrait être basée sur des récompenses. Donner à votre chien quelque chose qu’il kiffe réellement, comme de la nourriture, des figurines ou des compliments lorsqu’il montre un agissement particulier sous-entend qu’il est plus susceptible de le renouveler. Il est essentiel de savoir ce que votre chien kiffe vraiment et quelles sont ses choses préférées. Les douceurs favorites sont souvent de petites parties de viande ou de pain. Plus la récompense est élevée, plus votre chien appréciera l’entraînement et l’apprentissage. Les meilleurs conseils d’entraînement. Commencez toujours les leçons pour de nouveaux tours dans un lieu tranquille de votre logement, loin de toute distraction. Divisez l’entraînement en sessions courtes mais fréquentes pour que votre chien ne soit pas submergé. Soyez patient, tout comme nous, les chiens apprennent tous à des rythmes différents, alors ne vous inquiétez pas si votre chien ne ramasse pas les choses tout de suite. Terminez toujours par quelque chose que votre chien sait, pour que la séance se termine positivement. Amusez-vous bien !Tout le monde n’est pas d’accord sur la meilleure façon d’aborder l’éducation canine. Le consensus parmi les formateurs très en vogue actuellement se caractérise par l’utilisation du renforcement positif et écarte fortement le renforcement et la punition négative. L’idée est qu’un chien est plus susceptible d’obéir systématiquement si sa réaction initiale envers vous n’est pas la crainte. Il peut parfois être nécessaire d’être strict si le chien fait quelque chose qui le met en danger, mais tout choc verbal violent doit toujours être assoupli et suivi d’une attitude positive. Tout comme nous, les chiens sont des créatures accessibles. préservez la tête à l’horizontale quand vous enseignez, car les chiens peuvent ressentir vos émotions et agir de ce fait.il y a aujourd’hui 2 écoles en matière d’éducation canine et ce aussi bien chez les comportementalistes que chez les éducateurs consacrés au chien. La première ( dite traditionnelle ) se base sur d’anciennes théories selon lesquelles le chien essaie de dominer son éducateur. Par exemple, le chien qui saute, le chien qui vient chercher des caresses, qui met la patte sur votre genou, qui ne veut pas donner un os ou son jouet, chercherait constamment à monter dans la hiérarchie. Il est, selon cette première groupe scolaire, important de montrer qui est le chef et de dominer l’animal. Les partisans de cette méthode, vont, dès lors, gérer leur programme d’éducation autour de ce idée hiérarchique ( manger avant le chien, faire des exercices de demande, le mettre sur le dos, interdire l’accès aux fauteuils, etc ). La seconde groupe scolaire ( dite nouvelle ou systémique ) à laquelle, aujourd’hui, nous adhérons complètement, a démontré que les anciennes études étaient basées sur des observations erronées. Des recherches plus récentes démontrent qu’il n’y a pas de lien de dominance entre 2 espèces différentes. votre chien est un animal social avec des codes dans certains cas très différents des nôtres. La méconnaissance de ces codes est réelle origine d’incompréhension mutuelle. votre chien recherche surtout la sécurité et à s’intégrer dans la dynamique familiale. Certaines techniques de communication particulier, aident à créer une relation basée sur la collaboration et la confiance.il existe quelques commandes de base pour le éducation des chiens et des conseils que chaque chien devrait connaître. Les commandes de base donnent une structure à votre chien. par ailleurs, elles peuvent vous donner un coup de main à surmonter les problèmes courants de agissement canin et à assurer la sécurité de votre chien. Quoi de plus amusant que de montrer les trucs de luxe de votre chien ? ! Les tours de dressage sont une excellente manière de faire passer votre chien à un niveau supérieur et de lui apporter une stimulation mentale.Le clicker training est la méthode la plus populaire du moment. Les éducateurs canins la considèrent comme la plus intrigante à la fois pour le possesseur et l’animal. Cette méthode consiste en l’utilisation d’une langue de métal. Celle-ci émet un clic chaque fois qu’elle est manipulée. Ce bruit léger récompense les bonnes actions du chien. Pour que la technique soit efficace, elle se doit d’être accompagnée d’une récompense réel. La rétribution peut être alimentaire ou fun. Cependant, le but reste toutefois de la supprimer sur la longue durée. La technique du clicker paraît gagner le cautionnement des éducateurs spécialisés et des propriétaires. néanmoins, elle se doit d’être utilisée avec prudence chez les très jeunes chiots et les chiens qui ont l’ouïe sensible.Ces 5 principes de base sont primordiaux : encouragez votre chien dans le bon timing, ne laissez pas votre chien ignorer vos directives, soyez clair, pratiquez un peu tous les jours, pratiquez dans éventuels environnements. Ces principes sont applicables à tous les chiens. quel que soit l’exercice sur lequel vous travaillez en ce moment avec votre chien, si votre technique est bonne mais que vous n’avez pas de résultat, il y a de fortes probabilités que vous ne respectiez pas l’un de ces principes. Si vous pensez respecter ces principes mais que vous n’avez pas de retombées, ce sont sûrement vos techniques d’éducation qui ne sont pas énergiques. dans ce cas n’oubliez pas qu’il y a des formations pour cela.dès lors que que votre chien a maîtrisé toutes les bases, vous pouvez prévoir de passer à un niveau plus avancé. Ces challenges aideront votre chien à rester actif, en forme et stimulé mentalement. par ailleurs, ils vous serviront à améliorer le lien que vous partagez avec votre compagnon animalière. Rappelez-vous que la formation est un process continu. Vous ne serez jamais totalement complet. il est recommandé de poursuivre à bosser sur l’entraînement d’obéissance tout au long de la vie de votre chien. Les personnes qui apprennent une langue à un jeune âge mais qui cessent de la parler s’hasardent de l’oublier en grandissant. Il en va de même pour votre chien : utilisez-le ou perdez-le. Courir à travers les infos et les directives les plus élémentaires les aidera à demeurer frais dans l’esprit de votre chien. de plus, c’est une excellente manière de passer du temps avec votre chien.