La ville de Casablanca lance la chasse aux souris et autres "parasites" – Concepts d’éducation canine

3.8 (92%) 32 votes

Techniques d’apprentissage pour chiot


Éduquer son chien est nécessaire dès son plus âge : cela pourra vous éviter bien des soucis lors des sorties notamment et pendant la phase de socialisation. par ailleurs, bosser discipline permet de améliorer le lien avec votre animal et de aider votre ‘ vie à deux ‘. Loin d’être une corvée pour lui, apprendre est aussi une source de bonheur pour le chien, qui préfère par nature plaire son dresseur et passer du temps avec lui. Alors autant mettre à profit adroitement les moments que vous allez lui consacrer ! Voici quelques conseils pour commencer à bosser son obéissance, et la marche à suivre pour lui inculquer les directives de base, phase incontournable de son éducation : une fois acquis, ils seront un précieux atout pour lui comme pour vous.il existe aujourd’hui 2 écoles en terme d’éducation canine et ce aussi bien chez les comportementalistes que chez les éducateurs pour chien. La première ( dite classique ) se base sur d’anciennes théories selon lesquelles le chien tente de dominer son maître. Par exemple, le chien qui saute, le chien qui vient êtes à la recherche de caresses, qui met la patte sur votre genou, qui ne veut pas donner un os ou son jouet, chercherait constamment à grimper dans la hiérarchie. Il est, selon cette première école, important de montrer qui est le chef et de dominer l’animal. Les partisans de cette méthode, vont, dès lors, mettre en place leur programme d’éducation autour de ce principe hiérarchique ( manger avant le chien, faire des exercices de requête, le mettre sur le dos, proscrire l’accès aux fauteuils, etc ). La seconde groupe scolaire ( dite nouvelle ou systémique ) à laquelle, aujourd’hui, nous adhérons entièrement, a démontré que les anciennes analyses étaient basées sur des observations erronées. Des recherches plus récentes démontrent qu’il n’y a pas de lien de prédominance entre 2 espèces différentes. le chien est un animal social avec des codes dans certains cas très différents des nôtres. La méconnaissance de ces codes est source d’incompréhension partagée. votre chien cherche surtout la sécurité et à s’intégrer dans la dynamique familiale. Certaines techniques de communication spécifique, permettent de développer une relation basée sur la collaboration et la confiance.Les particularités quant au moment où un chiot doit suivre un éducation formel ont changé pour tenir compte des périodes critiques de socialisation du chien. Les conseils traditionnels suggéraient d’attendre qu’un bébé chien reçoive une série intégrale de vaccins, mais on comprend à présent que le risque de sous-socialisation durant cette cruciale période de développement l’emporte de loin sur le risque de maladie potentielle. Selon l’American Veterinary Society of Animal Behavior, les chiots peuvent débuter les cours de socialisation dès l’âge de sept à huit semaines. Les chiens devraient recevoir au moins une série de vaccins au moins sept jours avant le premier cours et un premier vermifuge et devraient être maintenus à jour vis-à-vis des vaccins.Quand les gens parlent de la formation de chien avec renforcement positif, ils l’appellent parfois la formation positive de chien, la formation de chien sans force, la formation au clicker, même la formation de chien sur des bases scientifiques. Certains de ces termes se rapportent à une philosophie plus large de formation de chien aussi bien qu’à une méthode spécifique, et ces questions philosophiques et éthiques sont importantes. Mais le renforcement positif est aussi un terme technique avec une définition spécialisé. Le renforcement concret est un choix très efficiente d’entraîner les chiens ( et autres animaux ). Le renforcement positif revient à rajouter quelque chose sans attente après manifestation d’un comportement qui fait augmenter la fréquence du comportement. Techniquement parlant, le mot se décompose en deux parties. Le renforcement signifie que la conduite se poursuit ou accroît en fréquence. ( Si l’attitude a baissé à l’importance, ce n’est pas un renforcement ). Et concret sous-entend que quelque chose est ajouté. Par exemple, vous demandez au chien de s’asseoir, le chien s’assoit et vous lui donnez une gâterie ( quelque chose est ajouté ). le chien est plus susceptible de s’asseoir la prochaine fois que vous lui posez la question ( le comportement a été renforcé ). Le éducation positif présente une multitude de atouts. Il est très efficace, autant que le éducation traditionnel, et n’a pas besoin de faire à votre chien un moment compliqué. En fait, cette manière de dresser est plus simple et plus amusante à la fois ; elle encourage même le chien à apprendre par lui-même. par ailleurs, vous n’aurez pas à craindre que le chien développe des craintes : il vous appréciera et vous fera confiance tout en apprenant à bien fonctionner. N’est-ce pas la relation que vous convoitez avec votre animal de compagnie ?Pour commencer le dressage de votre chien il est nécessaire de commencer dans un endroit calme. Votre chien doit pouvoir demeurer facilement concentré sur vous et sur vos ordres, donc évitez les lieux trop agités. Mais une fois qu’un ordre est acquis vous devez pousser le éducation un peu plus loin. Changer d’environnement, testez dans une zone un peu plus animée, dans votre jardin, un parc, …Le but est d’habituer votre chien à rester déterminé sur vous l’environnement dans lequel vous vivez.L’entraînement au clicker, une forme courante de renforcement concret, est une méthode simple et infaillible d’entraînement des chiens. Bien qu’il soit toujours possible former votre chien exempte de toutes entraînement avec le clicker, beaucoup de gens le trouvent utile. Avec l’entraînement au clicker, vous pouvez facilement et efficacement enseigner à votre chien une multitude de de commandes et d’astuces de base et avancées. Il est simple et rapide d’apprendre à dresser votre chien avec le clicker. Certains chiens apprennent à ignorer leurs maîtres. En réalité, ils ne l’apprennent pas seul, c’est le produit d’un médiocre dressage. Si vous répétez vos directives tout au long de la journée et que votre chien ne vous écoute pas, il va apprendre petit à petit que ce que vous dîtes n’a pas grande importance. Pour éviter cela vous devez apprendre à économiser vos directives. Essayez de dresser votre chien une fois par 24h grâce à cette formation : Chien mode d’emploi. Faîtes en sorte que votre chien comprenne que quand vous donnez un ordre c’est recommandé qu’il l’écoute ( dans certains cas il en va de sa sécurité, de la votre, celle de les personnes vivant sous votre toit ou de votre environnement ).Si vous servez vous les bonnes techniques d’éducation, votre chien s’instruira en s’amusant. Pour qu’elles soient réellement énergiques il convient de dresser votre chien tous les jours. nL’idéal étant de pratiquer un ou deux exercices journalier sur une écourtée durée. Votre chien aura sûrement du mal à rester concentré les premiers jours, restez serein pas d’inquiétude à avoir. nN’oubliez pas de l’encourager à chaque fois qu’il vous regarde. Vous constaterez qu’une fois que votre chien aura acquis ce réflexe les choses seront de plus en plus faciles pour vous. Avec le temps votre chien sera de plus en plus attentif et de plus en plus longtemps. Vous pourrez ainsi apprendre une infinité de choses à votre chien.il existe de multiples techniques pour apprendre à dresser son chien. Si certaines sont efficaces, d’autres, par contre, sont irrespectueuses de l’animal et dans certains cas même redoutables. de toute manière, quelle que soit la technique que vous allez choisir pour votre compagnon, vous devez vous efforcer d’effectuer l’entraînement dans l’harmonie et le respect. Votre animal est votre partenaire, pas votre ennemi.