Entraînez votre chien avec un collier en écorce – Comment élever votre fidèle compagnon

4.8 (92%) 29 votes

Techniques d’apprentissage pour jeune chien


Éduquer son chien est nécessaire dès son plus âge : cela pourra vous éviter bien des contraintes lors des balades notamment et pendant la période de socialisation. de plus, travailler l’obéissance permet de améliorer le lien avec votre animal et de aider votre ‘ vie à deux ‘. Loin d’être une corvée pour lui, apprendre est aussi une réelle origine de bonheur pour le chien, qui adore par nature satisfaire son maître et passer du temps avec lui. Alors autant mettre à profit astucieusement les moments que vous allez lui consacrer ! Voici quelques conseils pour commencer à bosser son obéissance, et la marche à suivre pour lui apprendre les directives de base, phase dont on ne peut se passer de son éducation : une fois acquis, ils seront un précieux atout pour lui comme pour vous.Les chiens sont des étudiants enthousiastes dès leur plus jeune âge ( certains éleveurs commencent même la formation de base avec des chiots de cinq semaines seulement ), il n’est donc jamais trop tôt pour débuter la formation. Vous pouvez démarrer du bon pied en lui apprenant les bonnes manières dès le moment où vous le ramenez . Chaque interaction que vous avez avec votre nouveau chien est une occasion d’apprentissage, et avec des directives douces, vous pouvez l’aider à appréhender des leçons importantes comme comment accueillir de nouveaux amis sans sauter, de quelle manière attendre tranquillement le dîner et quoi faire avec ces une denture de bébé chien. Interagir avec votre chien d’une manière qui intègre les bonnes façons dans son existence de tous les jours prépare le terrain pour l’entraînement futur. de plus, il est plus simple d’ajouter des attitudes positifs au répertoire de votre chien que de ‘ déséduquer ‘ les réactions négatifs.Les raisons les plus évidentes de dresser votre chien sont d’inculquer de bons manières et d’empêcher les agissements inappropriés de se construire, mais il y a beaucoup d’autres raisons pour lesquelles bosser avec votre chien est important, telles que : Compétences nécessaires de la vie courante : l’éducation de votre chien vous procure à tous les deux un langage commun et apprend à votre chien de quelle manière consommer à l’intérieur de notre monde. La possibilité : l’éducation est le passeport de votre chien pour le monde. votre chien bien dressé peut se rendre à plus d’endroits, rencontrer plus de personnes et vivre plus d’aventures parce qu’il suit les règles. Compétences d’ambassadeur : Les chiens et les humains apprécient être entourés d’un chien poli qui sait bien se tenir. Tranquillité d’esprit : Lorsque votre chien aura maîtrisé son dressage, vous n’avez pas à craindre qu’il s’enfuie en courant et qu’il ne vous ramène pas à la maison ou ne vous traîne dans la rue tant que votre épaule n’est pas endolorie. Les liens : Travailler en équipe à travers des exercices d’entraînement de base soutient cimenter votre relation avec votre nouveau meilleur ami. Exercice mental : Les chiens ont besoin de bosser leur corps et leur cerveau. Même si de nombreuses leçons d’entraînement de base ne requièrent très peu de travail physiques, forme esprit peut épuiser même les chiens les plus actifs.de plus en plus d’études récentes prouvent que le renforcement concret des chiens est beaucoup plus infaillible et, en quelque sorte, plus fructueux que le éducation impliquant la domination et la punition. Certaines de ces analyses ont même démontré que la formation impliquant une punition créait en fait d’autres agissements questions – certainement un rendu qu’aucun gardien de chien n’a délibérément cherché à atteindre. Une étude intitulée ‘ De l’importance de la cohérence dans la formation des chiens ‘ a été réalisée à l’Université de Southampton au Royaume-Uni et à l’Université des sciences de la vie en Norvège. Il a été publié dans le Journal of Veterinary Behavior : Applications cliniques et recherche en mai 2007. Le but de l’étude était de déterminer si la punition était un facteur de risque pour les comportements questions, et l’effet combiné sur discipline et les manières questions spécifiques de la récompense, de la punition, des attitudes et de la structure des règles. La structure des règles est définie comme la permissivité par rapport à la détermination et la cohérence dans l’application des règles. L’étude a montré que la punition est en corrélation négative avec l’obéissance et positive avec les problèmes d’entraînement. La structure des règles, y compris la constance des propriétaires, était associée à des style plus élevés d’obéissance et à moins de problèmes d’entraînement. Dans une autre étude faite à l’Université de Bristol au Royaume-Uni et publiée dans le Journal of Veterinary Behavior de septembre-octobre 2008 : Applications cliniques et recherche, les résultats montrent que les chiens éduqués uniquement avec un renforcement concret présentaient moins de réactions questions. de plus, les chiens dont le propriétaire a eu recours à la punition à l’entraînement étaient beaucoup plus peuvent montrer une réaction de peur aux autres chiens.Pour commencer le éducation de votre chien il est nécessaire de débuter dans un endroit calme. Votre chien doit pouvoir demeurer facilement concentré sur vous et sur vos ordres, donc évitez les lieux trop agités. Mais une fois qu’un ordre est acquis vous devez pousser le éducation un petit peu plus loin. Changer d’environnement, essayez dans une pièce un petit peu plus animée, dans votre jardin, un parc, …Le but est d’habituer votre chien à rester déterminé sur vous l’environnement dans lequel vous vivez.fondée sur le conditionnement, la méthode du clicker training est spécialement classique. Elle revient à associer dans la tête du chien le bruit du clicker à une récompense. pour ce faire, il suffit de marquer le moment où votre chien adopte un comportement approprié. Par exemple, si vous lui réclamer de se coucher et qu’il obéit, vous cliquerez et le récompenserez en ligne avec une douceur. La seule difficulté est existant dans le fait de cliquer dans le bon timing. Les atouts : le chien est attentif au éducation et sait que pour être récompensé, il doit adopter le bon comportement. La communication est meilleure entre le chien et son éducateur et il n’y a pas de rapport de puissance. Les problème technique : le chien n’obéit pas à la parole, mais au clicker. Cela peut être problématique dans la vie quotidienne, car il vous faudra alors toujours avoir votre clicker avec vous.Il n’y a pas deux chiens exactement pareils. beaucoup de chiens apprennent autrement selon la race, la taille, l’âge et l’histoire. consultez comment personnaliser vos méthodes et votre look d’entraînement pour recevoir les meilleurs résultats. Vous ne devez appeler de votre animal que des actions qu’il connaît. La frustration n’a pas sa place dans une éducation canine respectueuse de chacun.dès lors que que votre chien a maîtrisé toutes les bases, vous pouvez prévoir de passer à un niveau plus avancé. Ces activités aideront votre chien à rester en bonne santé, en forme et stimulé mentalement. par ailleurs, ils vous serviront à améliorer le lien que vous partagez avec votre compagnon canine. Rappelez-vous que la formation est un processus continu. Vous ne serez jamais entièrement complet. il est recommandé de poursuivre à travailler sur l’entraînement d’obéissance tout au long de la vie de votre chien. Les personnes qui apprennent une langue à un jeune âge mais qui cessent de la parler risquent de l’oublier en grandissant. Il en va de même pour votre chien : utilisez-le ou perdez-le. Courir à travers les astuces et les ordres les plus élémentaires les aidera à demeurer frais dans l’esprit de votre chien. de plus, c’est une excellente façon de passer du temps avec votre chien.